«  L’espoir est en route  »: Mike Pence reçoit le vaccin COVID à la télévision en direct

Le vice-président a ajouté que lui et la deuxième dame «voulaient faire un pas en avant et prendre ce vaccin pour assurer au peuple américain que même si nous réduisons les formalités administratives, nous ne coupons pas les coins.

Le président Donald Trump lui-même n’a toujours pas été vacciné, tweetant au cours du week-end qu’il le ferait «au moment opportun» et que les hauts fonctionnaires de la Maison Blanche devraient recevoir le vaccin «un peu plus tard dans le programme». Trump a été hospitalisé avec Covid-19 en octobre, mais les experts de la santé ont averti que sa résistance naturelle actuelle au virus n’était pas claire.

Le président élu Joe Biden, lui aussi, n’a pas encore reçu le vaccin, bien qu’il se soit déjà engagé à le prendre publiquement et ait déclaré que ses conseillers médicaux débattaient simplement du calendrier de son injection. Un responsable de l’équipe de transition de Biden a déclaré à POLITICO que sa vaccination pourrait intervenir dès la semaine prochaine.

Pence, qui préside le groupe de travail sur les coronavirus de la Maison Blanche et a dirigé la réponse fédérale à la pandémie, est l’un des autres hauts responsables de l’administration qui n’a pas encore contracté Covid-19 malgré trois épidémies distinctes à la Maison Blanche cette année – y compris une série de cas en octobre, son chef de cabinet et plusieurs de ses principaux collaborateurs ont été testés positifs.

La Food and Drug Administration a autorisé le vaccin de Pfizer pour une utilisation d’urgence la semaine dernière. Jeudi, un comité consultatif indépendant de la FDA a approuvé un autre vaccin candidat du fabricant américain de médicaments Moderna, et l’agence a annoncé qu’elle prévoyait d’autoriser le tir.

Les vaccins pourraient contribuer de manière significative à la lutte du pays contre Covid-19, qui a infecté plus de 17,2 millions d’Américains et entraîné un nombre de morts aux États-Unis qui a dépassé 300000 lundi. Pence a fait allusion à la difficulté de la situation vendredi, affirmant que bien que «l’histoire enregistre que cette semaine était le début de la fin» de la pandémie, «nous avons du chemin à parcourir».

Les remarques sombres sur la flambée des hospitalisations et les «pertes déchirantes» étaient loin de la posture publique du vice-président aussi récemment que cet été, quand il a écrit un éditorial rose pour le Wall Street Journal niant qu’il y avait une «deuxième vague» de coronavirus et insistant sur le fait que la «panique» générée par les médias «est exagérée».

Adams a également été franc dans son évaluation de la menace de coronavirus vendredi, comparant la pandémie à un marathon dans lequel «les derniers kilomètres» sont les plus difficiles. «Mais bon sang, la ligne d’arrivée est en vue. Nous devons donc continuer à courir. Américains, nous avons besoin de vous pour continuer à courir. Nous allons y arriver », dit-il.

Une grande partie des remarques du chirurgien général visaient à rassurer les Américains de couleur sur la sécurité des vaccins. Il a reconnu que de telles préoccupations au sein de ces communautés n’étaient «pas sans raison» et a invoqué l’expérience «honteuse» de la syphilis de Tuskegee, qui a duré des décennies.

«Pour vraiment promouvoir la confiance dans ces vaccins, nous devons commencer par reconnaître cette histoire de maltraitance et d’exploitation des minorités par la communauté médicale et le gouvernement», a déclaré Adams. «Mais ensuite, nous devons expliquer et démontrer tout ce qui a été fait pour corriger et corriger ces torts.»

Le Dr Anthony Fauci, le plus grand spécialiste des maladies infectieuses du pays, a également pris la parole vendredi et a qualifié la cérémonie de vaccination «importante et symbolique» de «douce-amère». Malgré «un nombre record de cas, d’hospitalisations et de décès», a-t-il dit, «la douceur est la lumière au bout du tunnel, ce que je peux vous dire – alors que nous entrons en janvier, février, mars et avril – cette lumière va pour devenir plus brillant et plus brillant, et l’amertume va être remplacée par la douceur.

  • Astralpool Pack hivernage matériel Taille du pack - L (piscine jusqu’à 10 x 5m), Dimension bouchons - n°09 - 1 1/4
    Pack hivernage matériel Durant l’hiver, le gel peut déformer les parois de la piscine, détériorer le revêtement et endommager les équipements de manière irréversible. Il est recommandé quelque soit la structure de la piscine. Quel pack pour ma piscine ? Composition des packs : Pack Taille piscine max Matériel
  • Astralpool Pack hivernage matériel Taille du pack - L (piscine jusqu’à 10 x 5m), Dimension bouchons - n°12 - 2
    Pack hivernage matériel Durant l’hiver, le gel peut déformer les parois de la piscine, détériorer le revêtement et endommager les équipements de manière irréversible. Il est recommandé quelque soit la structure de la piscine. Quel pack pour ma piscine ? Composition des packs : Pack Taille piscine max Matériel
  • Astralpool Pack hivernage matériel Taille du pack - L (piscine jusqu’à 10 x 5m), Dimension bouchons - n°10 - 1 1/2
    Pack hivernage matériel Durant l’hiver, le gel peut déformer les parois de la piscine, détériorer le revêtement et endommager les équipements de manière irréversible. Il est recommandé quelque soit la structure de la piscine. Quel pack pour ma piscine ? Composition des packs : Pack Taille piscine max Matériel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *