Le Brexit a changé la donne sur l’indépendance écossaise

Appuyez sur play pour écouter cet article

Nicola Sturgeon est le premier ministre d’Écosse.

EDIMBOURG – La crise du COVID nous a rappelé comme jamais auparavant notre humanité commune alors que les pays du monde entier sont confrontés au même défi énorme: assurer la sécurité des personnes.

Avec le développement de vaccins – en soi un projet international collaboratif étonnant – nous pouvons désormais envisager des jours meilleurs. Et alors que nous entamons le processus de reconstruction de nos économies et de nos sociétés, ce même esprit collectif sera plus important que jamais.

Malheureusement pour nous, en Écosse, nous sommes en même temps à l’extrémité pointue d’un projet très différent, animé par des valeurs très différentes: le Brexit.

L’écrasante majorité des Ecossais a voté pour rester au sein de l’UE.

Cela n’a rien d’étonnant. Les valeurs fondatrices de l’UE – dignité humaine, liberté, démocratie, égalité, État de droit et respect des droits de l’homme – sont les valeurs de l’Écosse.

Au cours de nos près de 50 ans d’adhésion, nous avons énormément bénéficié des «quatre libertés» du marché unique, y compris la liberté de mouvement.

Plus de 230 000 personnes de toute l’Europe ont élu domicile en Écosse. Ils font partie de qui nous sommes, ce sont nos amis et notre famille et nous voulons vraiment qu’ils restent.

Et à mon tour, je pense que l’Écosse a beaucoup contribué à des objectifs européens plus larges. En effet, en regardant les grands défis, mis à part le COVID, auxquels l’UE est confrontée, tels que l’urgence climatique et la construction d’une économie de «bien-être» beaucoup plus inclusive, l’Écosse a beaucoup à offrir. En matière de climat, par exemple, nous disposons d’environ un quart du potentiel éolien et marémotier en mer d’Europe.

Lors du vote sur le Brexit en 2016, le Royaume-Uni dans son ensemble a bien entendu voté pour quitter l’UE malgré le vote fort pour rester en Écosse.

Reconnaissant les différentes préférences dans les différents pays du Royaume-Uni (avec l’Irlande du Nord ainsi que l’Écosse votant pour rester et l’Angleterre et le Pays de Galles votant pour partir), le gouvernement écossais a proposé un compromis. Cela aurait signifié que le Royaume-Uni quittait l’UE mais restait dans le marché unique, mais cette offre de compromis a été rejetée d’emblée par le gouvernement britannique, qui voulait à l’époque, et le fait encore aujourd’hui, une relation plus distante pour des raisons qu’il n’a jamais pu Explique.

Nous sommes maintenant confrontés à un Brexit dur contre notre volonté, au pire moment possible au milieu d’une pandémie et d’une récession économique. Cela entraînera des perturbations à court terme, tout en établissant de nouvelles barrières à long terme. Nos citoyens seront moins en sécurité et leur droit de travailler, d’étudier et de vivre ailleurs en Europe sera restreint. Cela comprend la perte d’Erasmus qui a vu plus de 2 000 étudiants, membres du personnel et apprenants écossais utiliser le programme chaque année.

Il n’est donc pas surprenant qu’une majorité constante de personnes en Ecosse se déclare désormais en faveur de devenir un pays indépendant.

L’Écosse, comme toutes les nations, est unique. On peut en dire autant de nos circonstances constitutionnelles.

Le Royaume-Uni est une union volontaire de pays, dans laquelle l’Écosse a son propre système juridique et éducatif distinct, et un gouvernement et un parlement chargés de diverses affaires intérieures, telles que la santé et l’environnement, mais pas actuellement – comme le Brexit l’a fait. clairement exposés – des questions telles que les affaires internationales et européennes.

L’idée de l’indépendance écossaise n’a jamais été une question de séparatisme. Il s’agit plutôt du droit des gens de décider de la forme de gouvernement la mieux adaptée à leurs besoins.

Ce droit n’a jamais été aussi important compte tenu de la menace que le Brexit représente pour l’éthos internationaliste et accueillant européen détenu par tant de personnes en Écosse.

Nous sommes à l’aise avec les identités multiples et les autres pays du Royaume-Uni seront toujours non seulement nos voisins les plus proches, mais aussi nos amis les plus proches.

Mais pendant trop longtemps, les gouvernements britanniques successifs ont emmené l’Écosse dans la mauvaise direction, aboutissant au Brexit et à l’introduction d’une législation qui menaçait d’enfreindre le droit international et qui sape toujours le parlement écossais. Il n’est pas étonnant que tant de gens en Écosse en aient assez.

Nous nous engageons à suivre une voie légale et constitutionnelle pour devenir un État indépendant.

En tant que membre indépendant de l’Union européenne, l’Écosse serait un partenaire et un bâtisseur de ponts – pas seulement un pont vers la construction d’une économie plus forte et une société plus juste, mais un pont pour faciliter la compréhension entre l’UE et le Royaume-Uni.

De plus en plus de personnes en Écosse pensent que nos aspirations peuvent être satisfaites au mieux en continuant à contribuer à l’effort partagé et à la solidarité que l’UE représente. En raison du Brexit, nous ne pouvons désormais le faire qu’en tant qu’État membre indépendant à part entière. Nous faisons partie de la famille des nations de l’Union européenne depuis près de 50 ans. Nous ne voulions pas partir et nous espérons vous rejoindre bientôt en tant que partenaire égal alors que nous affrontons ensemble les opportunités et les défis de l’avenir.

  • Latelier Du Soin by Kay Shampoing, coupe ou coloration et brushing sur toute longueur de cheveux à L'atelier Du Soin by Kay
    Changer de tête et adopter un nouveau look capillaire, au gré de ses envies, chez des professionnelles dans le domaine
  • Institut LEmbrun DOr Pose de gel sur capsules avec ou sans option soin "aux épices" ou "mains abîmées" pour 1 personne à l'Embrun d'Or
    Donner un nouveau style à ses ongles tout en prenant soin de ses mains dans un institut professionnel
  • Uriage Bébé 1er Change 100ml
    Uriage Bébé 1er Change est un soin qui est spécialement élaboré par les laboratoires Uriage pour diminuer, calmer et réparer efficacement les rougeurs situées sur les fessiers de bébé. Formulé à base d'eau thermale d'Uriage et du complexe Poly-2p, permet d'isoler l'épiderme tout en favorisant sa réparation en

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *