Covid-19: les enseignants doivent demander l’assurance que les écoles peuvent rouvrir en toute sécurité

Les enseignants chercheront cette semaine l’assurance auprès du gouvernement et des responsables de la santé publique que les écoles peuvent rouvrir en toute sécurité comme prévu le 11 janvier, ont déclaré des représentants syndicaux.

Les responsables du syndicat des enseignants disent que leurs membres sont profondément préoccupés par le nombre record d’infections au Covid-19 enregistrées et la transmission de la nouvelle variante du virus dans la communauté.

L’Organisation nationale irlandaise des enseignants, l’Association des enseignants du secondaire en Irlande et l’Union des enseignants d’Irlande (TUI) souhaitent que l’équipe nationale d’urgence de santé publique examine les mesures de sécurité dans les écoles pour Covid-19 étant donné que les scientifiques disent que cette nouvelle variante est plus infectieux.

Le gouvernement et le ministère de l’Éducation ont déclaré qu’ils «avaient pleinement l’intention» de rouvrir les écoles comme prévu à partir du 11 janvier, après avoir prolongé la semaine dernière les vacances scolaires de Noël de trois jours pour permettre de minimiser les contacts des gens avant le retour des enfants.

Le ministère l’a dit et les responsables de la santé publique estiment que «les écoles restent des lieux d’apprentissage sûrs pour tous les membres des communautés scolaires». Des réunions sont prévues avec les syndicats cette semaine pour discuter de la réouverture des écoles alors que le nombre de nouveaux cas de Covid-19 augmente dans la troisième vague de la maladie ici.

Michael Gillespie, secrétaire général de la TUI, a déclaré que les enseignants étaient «très, très préoccupés» par la réouverture des écoles compte tenu de «l’augmentation sans précédent du nombre» en relation avec les cas de Covid-19, et étaient «très intéressés» de voir comment la nouvelle variante est en cours d’évaluation.

«Les écoles ont très, très bien réussi au premier trimestre. Nous sommes restés en avance sur la courbe. Nous n’avons pas amplifié les chiffres, mais s’il y avait une cassure dans une communauté, les chiffres se reflétaient dans les écoles, donc évidemment ces chiffres se refléteront dans les écoles », a-t-il dit.

Suivi des contacts

La recherche des contacts a fonctionné efficacement pour réduire la propagation du virus lors de la deuxième vague d’octobre, mais les enseignants étaient désormais préoccupés par l’effet de la nouvelle approche consistant à ne pas renvoyer les contacts étroits des cas positifs pour le dépistage, a ajouté M. Gillespie.

«S’ils nous disent que les écoles sont sûres et que la recherche des contacts fonctionne correctement, cela nous aidera évidemment à nous donner confiance dans le système.»

Le tánaiste Leo Varadkar a déclaré dimanche que le gouvernement avait «la ferme intention» de rouvrir les écoles comme prévu, mais que de nouvelles évaluations seraient envisagées plus près de la réouverture.

«Nous n’avons aucun conseil des autorités de santé publique sur la nécessité de fermer les écoles», a-t-il déclaré à l’émission radiophonique This Week de RTÉ.

Le ministre des Transports, Eamon Ryan, a déclaré qu’il croyait que les restrictions de niveau 5 en place depuis Noël et que les conseils du gouvernement selon lesquels les gens devraient rester à la maison réduiraient le taux d’infection pour permettre aux écoles de rouvrir le 11 janvier.

«C’est quelque chose que nous devrons examiner et examiner, mais les preuves, et je pense que nos conseils de santé publique, sont que nous devrions être en mesure de le faire», a-t-il déclaré au programme On The Record de Newstalk.

  • Make up studio Eyeshadow in Box Type B - 19 Ombre à paupières
    La collection d'ombres à paupières compactes de Make-up Studio Amsterdam est très vaste. L'assortiment d'ombres à paupières, qui peuvent être appliquées aussi bien humides que sèches, se compose d'ombres à paupières mates et brillantes aux couleurs vives et naturelles.
  • L'Essuie-Fraise La Lingette Barrière : paquet de 12 lingettes désinfectantes virucides (fab. FR) Lingettes désinfectantes pour les mains et objets/surfaces (smartphones,)
    Lefficacité du lavage des mains est limitée dès que sont repris en main les objets du quotidien et en particulier les téléphones portables : - 10 fois plus de bactéries sur votre smartphone que sur vos toilettes ! - La COVID-19 peut survivre jusqu'à 28 jours sur les écrans des téléphones portables - Les objets et surfaces contaminées peuvent propager le virus lorsque les mains sont portées au visage après les avoir touchés - Le téléphone portable est pris en mains +26 fois par jour et +50 fois chez les 18-24 ans ! Loffre existante nétait pas adaptée avec des produits en silos. Les gels hydroalcooliques ne sont efficaces que sur les mains mais pas sur les surfaces. Les sprays et lingettes traditionnelles ne sont en général efficaces que sur les surfaces ; ils sont souvent encombrants et uniquement dotés dune action antibactérienne (sans action virucide). C'est pourquoi nous avons lancé La Lingette Barrière ! Testée sous contrôle dermatologique, CETTE lingette élimine 99,9% des bactéries et des virus (dont COVID-19) sur les MAINS et SURFACES. Elle a de plus été testée spécialement sur les écrans tactiles (smartphones, tablettes,...). Elle est utilisable par exemple sur vos mains, téléphones portables, tablettes, claviers, souris d'ordinateurs, bureaux, poignées, courses, clés, volant, toilettes,...). Son petit format EXTRA-PLAT est idéal pour les sacs à main ! Comme tous nos produits, La Lingette Barrière est fabriquée en France et est également distribuée aux personnes en situation de précarité via notre partenariat avec le Secours Populaire Français. * Sources : Académie Nationale de Médecine (communiqué du 7 avril 2020), New England Journal of Medecine (16/04/2020), Université dArizona (2012), Agence Scientifique Nationale Australienne (2020), Deloitte (2016)
  • L'Essuie-Fraise La Lingette Barrière : boîte de 7 lingettes désinfectantes virucides indiv. Lingettes désinfectantes pour les mains et objets/surfaces (smartphones,)
    Lefficacité du lavage des mains est limitée dès que sont repris en main les objets du quotidien et en particulier les téléphones portables : - 10 fois plus de bactéries sur votre smartphone que sur vos toilettes ! - La COVID-19 peut survivre jusqu'à 28 jours sur les écrans des téléphones portables - Les objets et surfaces contaminées peuvent propager le virus lorsque les mains sont portées au visage après les avoir touchés - Le téléphone portable est pris en mains +26 fois par jour et +50 fois chez les 18-24 ans ! Loffre existante nétait pas adaptée avec des produits en silos. Les gels hydroalcooliques ne sont efficaces que sur les mains mais pas sur les surfaces. Les sprays et lingettes traditionnelles ne sont en général efficaces que sur les surfaces ; ils sont souvent encombrants et uniquement dotés dune action antibactérienne (sans action virucide). C'est pourquoi nous avons lancé La Lingette Barrière ! Testée sous contrôle dermatologique, CETTE lingette élimine 99,9% des bactéries et des virus (dont COVID-19) sur les MAINS et SURFACES. Elle a de plus été testée spécialement sur les écrans tactiles (smartphones, tablettes,...). Elle est utilisable par exemple sur vos mains, téléphones portables, tablettes, claviers, souris d'ordinateurs, bureaux, poignées, courses, clés, volant, toilettes,...). Son format individuel est idéal ! (poche ou sac à main) Comme tous nos produits, La Lingette Barrière est fabriquée en France et est également distribuée aux personnes en situation de précarité via notre partenariat avec le Secours Populaire Français. * Sources : Académie Nationale de Médecine (communiqué du 7 avril 2020), New England Journal of Medecine (16/04/2020), Université dArizona (2012), Agence Scientifique Nationale Australienne (2020), Deloitte (2016)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *