La plupart d’entre nous seront-ils vaccinés d’ici l’été, ou cela se prolongera-t-il jusqu’à l’automne?

Le moment où l’équilibre s’incline et où nous commençons à sentir que la pandémie s’éteint est toujours frustrant. L’augmentation du nombre de cas et les nouvelles de la variante britannique la plus transmissible – et le fait que le déploiement du vaccin prendra du temps – ont bouleversé nos attentes.

Nous sommes maintenant confrontés à une période intermédiaire très difficile qui va être plus longue que nous l’avions espéré – l’écart avant qu’un nombre suffisant de personnes se fasse vacciner. On ne sait toujours pas quand cela se produira.

Mais nous aurons certainement besoin d’une accélération de l’offre, y compris – de manière cruciale – un certain nombre de nouveaux vaccins, dont le vaccin Oxford / AstraZeneca, pour entrer en service si nous voulons avoir des chiffres vraiment importants d’ici l’été.

Nous pourrions faire réaliser de grands nombres au début de l’été et atteindre la couverture magique de 70% d’ici le milieu ou la fin de l’été.

Heureusement, il y a eu des nouvelles positives ces derniers jours en termes d’approvisionnement en vaccins et des signes que le système officiel se concentre désormais sur l’accélération de la livraison de tout ce qui arrive.

Il y a encore un long chemin à parcourir avant que nous ayons des éclaircissements – et un débat intéressant est de savoir jusqu’où nous pourrions être en mesure d’assouplir les restrictions lorsque les membres vulnérables de la société ont été vaccinés et à mesure que de plus en plus de personnes les rejoignent. Nous ne serons pas enfermés un jour et libres le lendemain – ce sera un processus.

Approvisionnement limité

Gérer cela va être délicat – de tous les points de vue. Le démarrage a été lent, en grande partie en raison de l’offre limitée. Sur une analyse optimiste, avec l’approbation précoce de plus de vaccins et un déploiement rapide – impliquant les généralistes et les pharmacies pour les plus faciles à manipuler – cela s’accélérera au deuxième trimestre de l’année.

Nous pourrions en faire réaliser de grands nombres au début de l’été et atteindre la couverture magique de 70% d’ici le milieu ou la fin de l’été. Ou, si les approbations sont un peu plus lentes, tout comme le déploiement, cela pourrait passer à l’automne avant que nous n’obtenions une couverture suffisante et que les 7 millions de jabs magiques aient été administrés.

Il y a l’autre côté de l’équation: gérer l’assouplissement de la restriction

Le bruit politique qui s’accumulera autour de cela sera énorme, avec tant d’enjeux pour la santé publique et aussi pour l’économie. Cela sera difficile pour le gouvernement, étant donné le caractère inévitable d’un démarrage lent en raison de contraintes d’approvisionnement et de progrès beaucoup plus rapides dans des pays comme le Royaume-Uni et Israël.

Donner au public des informations claires – y compris sur les incertitudes de l’approvisionnement – sera vital. Donc, bien sûr, la logistique sera correcte. Pour l’instant, la contrainte est l’offre et nous sommes dans le même bateau que les autres pays de l’UE.

Mais d’ici le printemps, l’offre devrait augmenter considérablement et l’accent sera alors mis sur la livraison. Et cela dépend du gouvernement et de ses agences. Attendez-vous à ce que les médecins généralistes soient inscrits sous peu pour faciliter la livraison – il sera essentiel d’accélérer cela afin que vous puissiez vous rendre chez votre médecin généraliste ou à votre pharmacie pour le faire. Mais nous ne savons pas encore quel est le plan ici – et nous devons bientôt le faire.

Allègement des restrictions

Et puis il y a l’autre côté de l’équation: gérer l’assouplissement des restrictions. Disons que le nombre de cas est suffisamment faible pour permettre à la plupart des secteurs de rouvrir d’ici la mi-mars, à quelques exceptions près. La réouverture déclenchera-t-elle alors une nouvelle vague et signifiera-t-elle que nous sommes de retour dans un autre verrouillage, ou semi-verrouillage quelques semaines plus tard, parce que nous n’aurons pas assez de vaccinations faites d’ici là?

Nous n’avons pas réussi à trouver un moyen de vivre «avec» le virus tout en gardant ouverte la majeure partie de la partie de l’économie face aux consommateurs. Si de nouvelles variantes augmentent le risque de transmission – et il semble que ce soit le cas – cela deviendra encore plus difficile. Nous manquons de données sur l’origine des cas, mais il est clair que les gens se rassemblant à l’intérieur dans divers contextes ont déclenché la vague de Noël. Donc, pour les besoins de l’argumentation, alors que les écoles, les magasins et la construction pourraient rouvrir lorsque le nombre de cas diminuera cette fois, les restaurants, les pubs, etc. sont-ils destinés à rester fermés jusqu’à ce que suffisamment de personnes soient vaccinées?

J’espère que le gouvernement sera très prudent lors de la réouverture à venir. Le point clé est que l’accélération de la livraison du vaccin pourrait simplement rendre cela réalisable en faisant avancer le point final, alors que si la livraison est retardée, cela pourrait devenir vraiment difficile, avec peut-être un verrouillage supplémentaire ou des fermetures prolongées. Un secteur qui aura besoin d’une aide spéciale est tout ce qui est lié au tourisme intérieur, qui devrait connaître une autre mauvaise année, car à l’heure actuelle, peu de gens réserveront des voyages à l’étranger jusqu’à ce qu’ils voient comment les choses se passent.

Résilience remarquable

Les rapports du Trésor publiés au cours de la semaine montrent qu’en raison de la remarquable résilience des parties de l’économie qui ont largement continué à fonctionner, les recettes fiscales ont résisté. Le fait que les recettes fiscales ne soient inférieures que de 1 p. 100 était extraordinaire, étant donné le coup dur pour le marché du travail. Cela s’explique en grande partie par les employés moins bien payés – qui paient moins d’impôts – qui subissent le plus gros du prix économique. Associé à la capacité d’emprunter à des taux d’intérêt nuls, voire négatifs, cela signifie que l’État peut continuer à soutenir les principaux secteurs touchés.

Les retombées seront encore énormes en termes économiques. De nombreuses entreprises n’y parviendront pas. Le chômage en décembre, y compris ceux bénéficiant du paiement du chômage en cas de pandémie (PUP), était de 20 pour cent. Cela surestime la position réelle, car certains sur PUP vont retourner au travail. Mais beaucoup ne le feront pas maintenant. L’héritage économique sera une crise du chômage, en particulier parmi les jeunes.

La sortie rapide des vaccins limitera les dégâts et signifiera que la récupération pourra commencer plus tard cette année. Et d’énormes économies sur les comptes bancaires des gens peuvent commencer à être dépensées, ce qui aidera vraiment. En attendant, un exercice d’équilibrage vraiment difficile nous attend lorsque nous sortons de la phase de crise actuelle.

  • Happy Garden Vestiaire d'entrée scandinave blanc SOREN
    Description : Parfois, vous aurez besoin de bien plus qu'un simple porte-manteau. C'est pour toutes ces situations qu'a été conçu ce vestiaire d'entrée de style scandinave de la gamme SOREN, qui sera l'élément phare de votre mobilier intérieur. Alliant fonctionnalité et esthétisme, il deviendra bien vite indispensable à votre quotidien. Il est d'abord muni de 4 patères dont on se sert comme de porte-manteaux, auxquels on y accroche nos vêtements d'extérieur voire des accessoires comme des foulards. Une étagère compose ensuite la partie basse, avec pas moins de 6 casiers pour y ranger vos chaussures et une planche au-dessus pour y déposer vos sacs ou qui vous servira d'assise juste avant de partir au travail ou en sortie. Vous ne pourrez bientôt plus vous passer de ce porte-manteau scandinave, aussi utile qu'élégant ! Détails produit : Dimensions : - Vestiaire d'entrée : L 120 x l 35 x H 182cm - Étagère : L 120 x l 35 x H. 38,5cm (Ép. 1,5cm) - Casiers : L 36,9 x l 35 x H 15cm - Patères : Ø 1,5 x H 6cm - Planche patères : L 116 x l 7 x Ép. 1,5cm Matières : - Structure : bambou - Planches : MDF Couleurs : - Structure : bambou - Planches : blanches Informations complémentaires : - Poids maximum supporté : 70kg - Nombre de patères : 4 - Nombre de casiers : 6 - À monter (notice incluse) - Garantie : 2 ans Livraison : Le vestiaire d'entrée SOREN contient : 1 vestiaire d'entrée Livraison effectuée en pas de porte, en bas d'immeuble - Livraison en 1 colis Colis 1 : L 40,5 × l 15,5 × H 123cm - poids brut : 28,5kg/poids net : 27kg
  • Happy Garden Vestiaire d'entrée scandinave noir SOREN
    Description : Parfois, vous aurez besoin de bien plus qu'un simple porte-manteau. C'est pour toutes ces situations qu'a été conçu ce vestiaire d'entrée de style scandinave de la gamme SOREN, qui sera l'élément phare de votre mobilier intérieur. Alliant fonctionnalité et esthétisme, il deviendra bien vite indispensable à votre quotidien. Il est d'abord muni de 4 patères dont on se sert comme de porte-manteaux, auxquels on y accroche nos vêtements d'extérieur voire des accessoires comme des foulards. Une étagère compose ensuite la partie basse, avec pas moins de 6 casiers pour y ranger vos chaussures et une planche au-dessus pour y déposer vos sacs ou qui vous servira d'assise juste avant de partir au travail ou en sortie. Vous ne pourrez bientôt plus vous passer de ce porte-manteau scandinave, aussi utile qu'élégant ! Détails produit : Dimensions : - Vestiaire d'entrée : L 120 x l 35 x H 182cm - Étagère : L 120 x l 35 x H. 38,5cm (Ép. 1,5cm) - Casiers : L 36,9 x l 35 x H 15cm - Patères : Ø 1,5 x H 6cm - Planche patères : L 116 x l 7 x Ép. 1,5cm Matières : - Structure : bambou - Planches : MDF Couleurs : - Structure : bambou - Planches : noires Informations complémentaires : - Poids maximum supporté : 70kg - Nombre de patères : 4 - Nombre de casiers : 6 - À monter (notice incluse) - Garantie : 2 ans Livraison : Le vestiaire d'entrée SOREN contient : 1 vestiaire d'entrée Livraison effectuée en pas de porte, en bas d'immeuble - Livraison en 1 colis Colis 1 : L 40,5 × l 15,5 × H 123cm - poids brut : 28,5kg/poids net : 27kg
  • NOUVOMEUBLE Meuble d'entrée moderne blanc et couleur bois foncé MIDURA 2
    Dans une entrée, dans un couloir ou même dans votre salle à manger, cette console suspendue et ses deux miroirs ne passeront pas inaperçu. Ils vont donner de l'élégance à votre décoration et plus de vous offrir de la fonctionnalité. Vos clés et autres affaires du quotidien seront à portée de main, bien rangées dans le tiroir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *