Catherine Corless: «  Il ne semble pas y en avoir beaucoup  » dans le rapport Mère et bébé

Dans une ruelle remplie de flaques d’eau, niché derrière une aire de jeux pour enfants à Tuam, une petite parcelle d’herbe fermée recouvre les restes d’enfants décédés dans la maison mère et bébé de St Mary, gisant dans des tombes non marquées.

Des chaussons tricotés pour enfants sont suspendus aux arbustes qui bordent l’enceinte sur le site de l’ancienne maison, tandis qu’une liste de 796 noms de nourrissons et d’enfants est maintenant collée à un mur.

Images de la parcelle d’écrans de télévision remplis d’herbe à travers le monde mardi après la publication d’un rapport tant attendu qui examinait les conditions «épouvantables» qui existaient à Tuam, et ailleurs.

L’historienne locale Catherine Corless, qui a publié il y a dix ans ses conclusions dans le Journal of the Old Tuam Society, a déclaré qu’elle se sentait «complètement dégonflée» par le rapport de 3 000 pages.

«Jusqu’à présent, il ne semble pas y avoir grand-chose dedans… avec toute une équipe, et qu’y a-t-il à la fin?» demande-t-elle, ajoutant qu’elle n’a pas encore eu la chance de lire le rapport dans son intégralité.

Bien que «épuisé», Corless dit que la lutte pour les droits des survivants à obtenir «soins et reconnaissance» se poursuit: «Je parle au nom des survivants; nous avons besoin d’excuses.

Dire qu’elle espère aussi des excuses claires de la part du Bon Secours et de l’archidiocèse de Tuam, Corless dit: «Ce qui me dérange, c’est que Micheál Martin nous blâme – la société.

‘Est-ce que c’est ça?’

De son salon à Tuam, Carmel Larkin regarde le ministre des Enfants Roderic O’Gorman présenter les principales conclusions du rapport aux survivants des foyers: «C’est ça?» demande-t-elle alors que la vidéo sur son iPad touche à sa fin.

Elle a été maintenue à St Mary’s pendant cinq ans et avait espéré que le gouvernement accepterait pleinement que l’Église catholique et l’État soient à blâmer. «Tout cela semble être un discours et aucune action.

Carmel Larkin, mère et bébé des Tuam, survivante de la maison, au cimetière de Tuam mardi. Photographie: Joe O’Shaughnessy

«Je ne pense pas que des excuses signifient quoi que ce soit… Ils parlent de réparation, mais je pense que la moitié d’entre nous seront morts avant d’obtenir une réparation», dit-elle.

Larkin veut retrouver des informations sur sa mère, bien qu’elle pense qu’elle est maintenant morte. Elle connaît son nom, mais rien de plus. A-t-elle aimé le crochet et le tricot comme sa fille, se demande-t-elle.

«Je n’ai même pas de photo… Je n’ai jamais eu de câlins de ma mère», dit-elle, «je ne sais même pas si j’ai des frères ou des sœurs. Je n’ai pas d’identité parce que je ne sais pas qui je suis.

Le survivant PJ Haverty (69 ans) est également déçu. Le discours de Taoiseach Micheál Martin et les extraits qu’il avait glanés jusqu’ici du rapport étaient un «coup de pied dans les dents», dit-il.

«J’ai peur d’en dire trop, car je n’ai pas lu le rapport complet, mais j’espère vraiment qu’il y aura plus à venir. S’il y a plus, alors peut-être que les gens me diront: «PJ, je suis désolé de ce qui est arrivé à ta mère. « 

Le survivant PJ Haverty tient une copie de sa photo de passeport pour son adoption aux États-Unis, alors qu'il avait quatre ans.  Photographie: Joe O'Shaughnessy

Le survivant PJ Haverty tient une copie de sa photo de passeport pour son adoption aux États-Unis, alors qu’il avait quatre ans. Photographie: Joe O’Shaughnessy

Les chanceux’

Parsemé tout au long de son dialogue, il répète qu’il est «l’un des chanceux» qui a échappé à d’autres institutions et a été nourri par une famille aimante. Il se sent aussi chanceux, car il a retrouvé sa mère.

«Des excuses pourraient me convenir, mais là encore, j’ai retrouvé ma mère. Et les autres? Il y a des gens qui recherchent encore leurs frères et sœurs », dit-il.

«Penser aux souffrances que ces femmes ont endurées est incroyable. Je veux que cela soit mis dans les livres d’histoire pour montrer ce qui a été fait. Les enfants du futur doivent regarder en arrière et voir ce qui a été fait. »

La prochaine étape à Tuam doit être l’exhumation des nourrissons de la fosse commune, et un enterrement approprié pour eux. «Cela aurait dû être fait il y a longtemps», dit Corless.

Cependant, de tels efforts créeront de nouveaux problèmes, déclare David Burke, rédacteur en chef du Tuam Herald: «Je pense que cela va être très dérangeant pour certaines personnes vivant dans les environs que certains de leurs jardins doivent être déterrés.

Pendant ses années d’école primaire, Burke se souvient qu’une rangée de bureaux était réservée aux enfants dits «illégitimes», d’autres étant envoyés les rejoindre en guise de punition pour un mauvais comportement.

«C’est choquant quand on y pense, mais en tant qu’enfant, on l’accepte simplement», dit-il.

  • Disney T-Shirt Femme Vis Comme S'il N'y Avait Pas de Minuit - Cendrillon (Princesse Disney) - Gris - M - Gris
    ♥ « On ne badine pas avec l'amour » Alfred de Musset ♥Ce T-Shirt est tout doux, aussi doux que le cœur de votre moitié ! Il est fabriqué dans un mélange de coton confortable, a un col rond et une coupe classique pour un tombé impeccable. Offrez à votre partenaire un beau cadeau de Saint Valentin, un T-Shirt sous licence officielle, ce qui garantit un produit de qualité ! L'imprimé sur le devant est parfait pour tous les amoureux Geeks ! Ce qu'on adore dans notre collection de la Saint Valentin, c'est qu'elle peut être portée à tout moment de l'année ! C'est pour cela que nous avons misé sur des motifs de qualité !Détails : 90% Coton10% PolyesterLe coton a été tracé éthiquementSous licence officielleCoupe slim. Si vous préférez un rendu plus large veuillez commander une taille au dessus
  • Disney Sweat Femme Vis Comme S'il N'y Avait Pas de Minuit - Cendrillon (Princesse Disney) - Blanc - M - Blanc
    ♥ « On ne badine pas avec l'amour » Alfred de Musset ♥Ce sweat à manches longues est tout doux, aussi doux que le cœur de votre moitié ! Il est fabriqué dans un mélange de coton confortable, a un col rond et une coupe classique pour un tombé impeccable. Offrez à votre partenaire un beau cadeau de Saint Valentin, un sweat sous licence officielle, ce qui garantit un produit de qualité ! L'imprimé sur le devant est parfait pour tous les amoureux Geeks ! Ce qu'on adore dans notre collection de la Saint Valentin, c'est qu'elle peut être portée à tout moment de l'année ! C'est pour cela que nous avons misé sur des motifs de qualité !Détails : 80% Coton20% PolyesterLe coton a été tracé éthiquementSous licence officielle
  • Disney T-Shirt Femme Vis Comme S'il N'y Avait Pas de Minuit - Cendrillon (Princesse Disney) - Gris - XXL - Gris
    ♥ « On ne badine pas avec l'amour » Alfred de Musset ♥Ce T-Shirt est tout doux, aussi doux que le cœur de votre moitié ! Il est fabriqué dans un mélange de coton confortable, a un col rond et une coupe classique pour un tombé impeccable. Offrez à votre partenaire un beau cadeau de Saint Valentin, un T-Shirt sous licence officielle, ce qui garantit un produit de qualité ! L'imprimé sur le devant est parfait pour tous les amoureux Geeks ! Ce qu'on adore dans notre collection de la Saint Valentin, c'est qu'elle peut être portée à tout moment de l'année ! C'est pour cela que nous avons misé sur des motifs de qualité !Détails : 90% Coton10% PolyesterLe coton a été tracé éthiquementSous licence officielleCoupe slim. Si vous préférez un rendu plus large veuillez commander une taille au dessus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *