Covid-19: le sous-comité du Cabinet devrait agir pour renforcer l’application de la loi près de la frontière

Le sous-comité du Cabinet sur Covid-19 s’est réuni lundi après-midi pour envisager des mesures plus fortes afin de minimiser les risques que les voyageurs internationaux entrants introduisent le virus dans l’État.

Comme signalé pour la première fois dans The europe-infos.fr la semaine dernière, l’une des mesures examinées est la mise en quarantaine obligatoire pour toute personne qui arrive dans un port ou un aéroport de l’État sans un test PCR négatif valide pour Covid-19.

À l’heure actuelle, il existe une anomalie selon laquelle les passagers entrants sans le résultat négatif requis pour un test Covid-19 PCR effectué dans les 72 heures suivant le voyage peuvent faire l’objet de poursuites, mais ne peuvent être empêchés de poursuivre leur voyage dans l’État.

Le sous-comité, présidé par Taoiseach Micheál Martin, a commencé à se réunir lundi après-midi et a été informé par de hauts responsables de la santé, dont le médecin-chef Tony Holohan et le directeur général du HSE Paul Reid.

Le ministre des Transports, Eamon Ryan, a passé un certain temps lors de la réunion à présenter de nouvelles mesures de voyage qui pourraient être introduites pour garantir que les opportunités de propagation du virus pour les passagers entrants soient minimisées.

La réunion est susceptible de recommander pour approbation par une réunion plénière du Cabinet mardi que tout adulte sans le résultat du test PCR nécessaire à son arrivée dans l’État devra faire face à une quarantaine obligatoire de 14 jours, ou jusqu’à ce qu’il ait passé un nouveau test PCR avec un résultat négatif. résultat.

Toute personne sans résultat négatif valide de la PCR sera emmenée dans un lieu de quarantaine – très probablement un hôtel – et devra assumer les coûts de la période qu’elle a passée en quarantaine.

Autres mesures

Parmi les autres mesures envisagées par le sous-comité, citons l’interdiction temporaire des visas de vacances pour les personnes vivant dans des pays où des flambées de variantes nouvelles et moins prévisibles du virus sont en cours, principalement le Brésil et l’Afrique du Sud.

Le sous-comité est également susceptible d’agir pour accroître la surveillance et l’application près de la frontière irlandaise. M. Ryan a suggéré lundi qu’il y aura une augmentation substantielle des points de contrôle par gardaí à environ 5 km de la frontière, mais pas à la frontière elle-même.

«Nous devons augmenter considérablement notre surveillance pour réduire les déplacements particulièrement inutiles entre le Nord et le Sud», a-t-il déclaré à Today avec Claire Byrne sur RTÉ.

Les comtés frontaliers ont systématiquement enregistré le plus grand nombre de cas de Covid au prorata depuis l’automne.

Il n’y a actuellement aucune sanction à la disposition des gardaí lorsqu’ils sont confrontés à des résidents du Nord qui enfreignent les règles en matière de voyage, sauf pour les refouler s’ils entreprennent un voyage non essentiel.

Approche sur toute l’île

Plus tôt lundi, la dirigeante du Sinn Féin, Mary Lou McDonald, a déclaré que le gouvernement irlandais n’avait pas suffisamment utilisé son influence pour faire pression en faveur d’une approche de la pandémie sur toute l’île en exhortant l’exécutif d’Irlande du Nord à autoriser l’application de mesures restrictives similaires dans les deux juridictions.

Cependant, les DT du gouvernement, y compris M. Ryan, ont critiqué Mme McDonald, arguant que son parti est dans un exécutif de partage du pouvoir dans le Nord et devrait exercer son influence à cet égard.

L’autre principal parti de l’administration de partage du pouvoir du Nord, le DUP, a essentiellement exclu toute nouvelle mesure qui imposerait des restrictions aux voyages aériens ou maritimes de la Grande-Bretagne à l’Irlande du Nord.

Les autres membres du sous-comité du Cabinet sont Tánaiste Leo Varadkar; Le ministre de la Santé Stephen Donnelly; Le ministre des Affaires étrangères Simon Coveney; Le ministre des dépenses publiques Michael McGrath et le ministre des finances Paschal Donohoe.

  • equipements-covid.fr "LINGETTES DÉSINFECTANTES WYRITOL MULTI-USAGES À L'EXTRAIT D' ESSENCE DE NIAOULI"
    "Lingettes 2 en 1 parfumées Nettoient et purifient les surfaces Eliminent bactéries, champignons, levures, virus Parfum essence de Niaouli* Bactéricide, fongicide, lévuricide, virucide Bactéricide EN 1276, EN 13697, EN 14561 - levuricide EN 1650, EN 13697, EN 13624, EN 14562 - Fongicide EN 14562 - Virucide EN
  • La voix du cœur 1 ou 2 séances de reiki d'1h pour 1 personne dès 19,90 € au cabinet La voix du cœur
    Une parenthèse relaxante pour découvrir les bienfaits de ce soin énergétique dans un cabinet de Villeurbanne
  • Cabinet Hypnose Alexandra Gorget Séance de reiki ou d'Access bar d'1h pour 1 personne dès 19,90 € avec le Cabinet Hypnose Alexandra Gorget
    Profiter d’une séance de reiki ou d’Access bar encadrée par une praticienne expérimentée et à l’écoute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *