La République tchèque poursuivra la Pologne pour une mine de charbon

Le gouvernement tchèque a accepté lundi de poursuivre la Pologne devant la Cour de justice de l’UE pour violation présumée des règles relatives à l’eau, à l’environnement et à l’évaluation d’impact dans la mine de lignite de Turów, près de la frontière entre les deux pays.

Il sera déposé « à la fin des mois de février et mars » et demandera au tribunal d’arrêter les activités minières pendant que le procès se déroule.

En décembre, la Commission européenne a convenu que la Pologne avait enfreint les procédures d’autorisation et environnementales de l’UE concernant la transparence et le contrôle judiciaire, mais a qualifié les allégations environnementales de pollution de l’air et d’approvisionnement en eau souterraine en péril de « non fondées … sur la base des preuves et des arguments ».

« Malheureusement, même à Varsovie il y a dix jours, les négociations ne se sont pas déroulées comme nous l’avions espéré », a déclaré le ministre tchèque des Affaires étrangères Tomáš Petříček dans un communiqué de lundi.

La Pologne n’était pas d’accord.

« De la façon dont ces discussions se sont déroulées, on a pu conclure qu’il y avait une chance et une place pour un règlement à l’amiable du différend », a déclaré lundi par e-mail Aleksander Brzózka, porte-parole du ministère du Climat. « Le ministère polonais du Climat et de l’Environnement est surpris de la décision du gouvernement tchèque de traduire la Pologne devant la Cour européenne de justice en rapport avec l’activité de la mine à ciel ouvert de lignite de Turów. »

En décembre, la Pologne a déclaré dans un premier temps qu’elle ne pouvait pas accepter les demandes tchèques de compensation financière qui « ne pouvaient être rationnellement justifiées ».

Le vice-ministre tchèque des Affaires étrangères, Martin Smolek, qui représentera son pays devant le tribunal, a déclaré dans un communiqué que le procès se concentrera principalement sur le manque de procédures permettant aux citoyens tchèques de participer au processus de permis d’expansion des mines ou de le contester devant les tribunaux.

  • Pologne, République Tchèque, Slovaquie 2004-2005 - Collectif - Livre
    Europe de l'est - Occasion - Bon Etat - Le guide du routard - Poche - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *