Les États-Unis et l’UE suspendent les tarifs Airbus-Boeing pendant quatre mois

Le président américain Joe Biden et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ont convenu vendredi dans un appel de suspendre les tarifs de rétorsion pendant quatre mois.

«Pour symboliser ce nouveau départ, le président Biden et moi avons convenu de suspendre tous nos tarifs imposés dans le cadre des litiges Airbus-Boeing, tant sur les produits aéronautiques que non aéronautiques, pour une période initiale de quatre mois», a déclaré von der Leyen a déclaré dans un communiqué, confirmant un rapport de POLITICO.

«Nous nous sommes tous deux engagés à nous concentrer sur la résolution de nos différends aériens, sur la base du travail [of] nos représentants commerciaux respectifs « , a poursuivi von der Leyen. » C’est une excellente nouvelle pour les entreprises et les industries des deux côtés de l’Atlantique, et un signal très positif pour notre coopération économique dans les années à venir. « 

L’accord profitera à Airbus et à Boeing, qui ont tous deux été confrontés à des droits de douane de 15% lorsqu’ils exportent respectivement vers les États-Unis et l’UE.

Ce sera également un soulagement pour la chaîne d’assemblage d’Airbus à Mobile, en Alabama, qui a vu sa chaîne d’approvisionnement perturbée depuis janvier, lorsque les États-Unis ont intensifié leurs représailles pour inclure les pièces d’avion Airbus expédiées en Amérique depuis l’Allemagne et la France.

Les autres industries touchées par des droits de douane de 25 pour cent sont les exportateurs agroalimentaires, comme les fromages, les spiritueux et les vins.

  • Les Etats-Unis et le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *