Des commémorations socialement éloignées de Pâques 1916 ont lieu au GPO et à Áras

Des commémorations socialement éloignées de 1916 ont eu lieu à Dublin simultanément au GPO et à Áras an Uachtaráin.

Le Taoiseach Michael Martin et le ministre de la Défense Simon Coveney ont participé à une petite cérémonie dans la cour intérieure du GPO tandis que le président Michael D Higgins a effectué une cérémonie de dépôt de gerbes à l’Áras.

En rupture avec la tradition des années précédentes, il n’y avait pas de grandes foules ou de stands de dignitaires rassemblés dans O’Connell Street où le tricolore était abaissé en berne à midi.

Dans la cour intérieure en plein air du GPO, le père PJ Somers, aumônier des Forces de défense, a conduit M. Martin, M. Coveney et la lord-maire de Dublin Hazel Chu à prier pour les «hommes, femmes et enfants morts lors de l’Insurrection de 1916».

«Alors qu’ils entraient dans l’obscurité de l’incertitude de leur temps, nous aussi avons appris à connaître l’incertitude de notre temps. Continuant à être inspirés par les dirigeants du soulèvement, nous sommes prêts à célébrer la lumière qui vient de notre détermination commune à voir nos défis actuels », a-t-il déclaré.

Le Père Somers s’est souvenu de «tous ceux qui sont morts au cours de l’année écoulée» et a prié «avec une profonde gratitude» pour le courage des agents de santé de première ligne.

Dehors, sur les marches du GPO, le capitaine Marie Carrigy de Co Longford, instructeur à l’école de cavalerie de l’armée, a lu la proclamation de 1916.

Le Taoiseach a ensuite invité le président Higgins à déposer une gerbe à Áras An Uachtaráin «au nom du peuple irlandais en l’honneur de tous ceux qui sont morts».

En raison de l’éloignement social et des précautions de Covid-19, la couronne a en fait été mise en place par le caporal Tommy Martin de la 2e brigade de la police militaire, en poste à Áras, sur instruction du président et alors qu’il se tenait au garde-à-vous à proximité.

La couronne a été déposée dans une partie du jardin où 16 bouleaux ont été plantés pour commémorer les 16 hommes exécutés en 1916. Le dépôt de la couronne a été suivi d’une minute de silence.

De retour dans la cour du GPO, le Last Post a été sonné par le musicien Niall O’Leary de l’École de musique des Forces de défense et suivi de la levée du drapeau sur le fronton du GPO.

La procédure s’est terminée par une interprétation de l’hymne national chanté par la soprano Claudia Boyle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *