150-1 Shot Freewheelin Dylan débarque le Grand National irlandais à Fairyhouse

Freewheelin Dylan a provoqué un choc sismique avec une victoire 150-1 dans le Boylesports Irish Grand National à Fairyhouse.

L’accusation de Dermot McLoughlin a été largement ignorée pour la pièce maîtresse de 400000 € sur ce qui était sa première apparition depuis la dernière des huit coureurs à Punchestown en octobre.

Cependant, monté avec brio par Ricky Doyle, le jeune de neuf ans était en tête après avoir sauté la première clôture et n’a jamais été dirigé.

Run Wild Fred, finaliste de Thyestes Chaser, semblait être un gros danger autour du virage à domicile, mais n’a jamais pu s’entendre avec Freewheelin Dylan, qui a galopé jusqu’à la ligne pour une victoire d’une longueur et quart.

Run Wild Fred a terminé deuxième, avec Enjoy D’allen troisième et la dernière exposition favorite de 9-2, quatrième honorable sous le fardeau de 11e 10lb.

McLoughlin a déclaré: «C’est génial, ça s’est déroulé comme prévu. J’ai dit à Ricky «il aime jouer au bowling devant et sauter est son fort, alors utilise-le».

«J’étais un peu inquiet de ne pas le rencontrer. J’ai dit en tournant dans la ligne droite que nous ferions mieux de commencer à crier, car je savais qu’il continuerait.

«C’est une course dans laquelle j’ai toujours voulu avoir des coureurs, encore moins essayer de la gagner. Mon père [Liam McLoughlin] a monté le vainqueur en 1962 [Kerforo], donc j’essayais toujours de suivre.

«Nous sommes basés sur trois milles sur la route et nous continuerons à progresser du mieux que nous pouvons.

«J’avais 47 ans l’autre jour. Nous avons une bonne aide et un bon personnel et nous avons de beaux chevaux.

«En venant ici, je pensais que nous avions une bonne chance et, heureusement, cela a fonctionné.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *