Tout le monde dans la soixantaine peut recevoir la première dose de vaccin dans les trois semaines, dit Reid

Quelque 18 000 personnes se sont déjà inscrites pour se faire vacciner depuis ce matin, selon le HSE.

Sur les 69 ans qui se sont inscrits, 95% se sont inscrits via le portail en ligne pour une vaccination avec les autres via la ligne de contact en direct HSE.

Le portail sera ouvert cette semaine pour les 65 à 69 ans. Les 69 ans s’inscrivent jeudi en descendant à travers les âges une année à la fois sur une base quotidienne.

Il peut être possible de vacciner tout le monde dans la soixantaine dans les trois semaines avec la première dose en fonction des approvisionnements, a déclaré le directeur général de HSE, Paul Reid.

M. Reid a déclaré qu’il y avait eu «un engagement vraiment positif» parmi le public pour le portail qui a été mis en ligne jeudi matin et que la réponse a été conforme à la très forte utilisation des vaccinations en général.

Il a défendu le processus en disant qu’il a fallu à la plupart des gens en moyenne 10 minutes pour enregistrer leurs coordonnées.

«Les étapes sont assez rapides. Nous sommes fortement encouragés par ce que nous avons vu sur le portail ce matin », a-t-il déclaré.

Le HSE prévoit de vacciner 420 000 personnes dans la cohorte des 60 à 69 ans en commençant par celles entre 65 et 69 ans la semaine prochaine.

Cela sera suivi des 60 à 64 ans. Le portail pour leurs vaccinations débutera fin avril. Ils seront tous vaccinés à l’aide du vaccin AstraZeneca conformément aux directives du Comité consultatif national de l’immunisation (Niac).

Ceux-ci seront suivis par les 16 à 59 ans dans le groupe à très haut risque dont 70 000 ont été vaccinés à ce jour sur une population estimée à 250 000.

La moitié d’entre eux seront vaccinés par des médecins généralistes d’ici la fin du mois et le reste dans les centres de vaccination et les hôpitaux. Ce groupe devrait être terminé à la mi-mai.

La même période verra la vaccination de 345 000 personnes dans la catégorie à haut risque entre 18 et 59 ans. On estime à 345 000 le nombre de personnes dans cette cohorte.

M. Reid a déclaré que ce serait en juin avant que les moins de 60 ans ne soient vaccinés «mais cela pourrait se faire sentir».

Donnant sa mise à jour hebdomadaire, M. Reid a déclaré qu’il y avait un certain nombre «d’inconnues et d’incertitudes» autour du calendrier de vaccination au deuxième trimestre de l’année, d’avril à fin juin.

Il a déclaré que le ministre de la Santé, Stephen Donnelly, avait insisté pour plus de clarté sur le moment où différents groupes d’âge pourraient être vaccinés.

Il avait cherché à faire cette annonce cette semaine, mais les nouvelles concernant le vaccin AstraZeneca et le retard du vaccin Johnson & Johnson signifient que le processus sera retardé.

Cela dépendra de la confirmation de l’arrivée des 545 000 nouveaux vaccins Pfizer et de l’approbation finale du vaccin Johnson & Johnson. Il s’attendait à ce que bon nombre de ces livraisons soient back-end.

Cependant, le plan est toujours en bonne voie pour vacciner 80% de la population adulte d’ici la fin juin avec au moins une dose du vaccin. «Tout ce que nous faisons est orienté vers cela», a-t-il déclaré.

Il a déclaré que le personnel HSE avait fait preuve de «mobilité, agilité et flexibilité» par rapport au déploiement. Une telle flexibilité n’appartient pas uniquement au secteur privé, a-t-il ajouté.

Le directeur clinique de HSE, le Dr Colm Henry, a déclaré qu’il y avait maintenant une diminution soutenue des nombres de Covid-19, les nombres quotidiens moyens passant de 430 par jour à 388 par jour, soit une baisse de 9,5% en une semaine.

Il n’y a eu que trois décès parmi les plus de 65 ans la semaine dernière et il n’y a pas eu d’épidémie dans les maisons de soins infirmiers depuis juillet. Au cours de la même période, il n’y avait eu que 11 cas de Covid-19 parmi le personnel hospitalier.

Damien McCallion, responsable de la vaccination HSE, a déclaré qu’il était prévu de vacciner entre 180000 et 190000 cette semaine, mais les modifications apportées au calendrier d’AstraZeneca signifieront qu’entre 40000 et 50000 personnes qui devaient être vaccinées ne les recevront que plus tard.

Il a déclaré que les 40 000 personnes dont les rendez-vous pour le vaccin AstraZeneca ont été annulés verront leurs rendez-vous pour un autre formulaire de vaccin reporté la semaine prochaine une fois que les plus de 70 ans seront terminés.

Le HSE prévoit d’administrer entre 140 000 et 160 000 la semaine prochaine en fonction de l’offre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *