Les craintes concernant les fêtes de la Saint-Sylvestre et les affaires du Nord incitent à faire des restrictions

Les craintes concernant les fêtes de la Saint-Sylvestre et la détérioration de la situation en Irlande du Nord auraient incité le gouvernement à signaler la réintroduction rapide des restrictions, selon des personnes proches du problème.

Jeudi soir, à la suite de briefings d’experts en santé publique, le Taoiseach Micheál Martin et le Tánaiste Leo Varadkar ont indiqué que l’assouplissement de Noël des restrictions de Covid à compter d’aujourd’hui et qui durera jusqu’au 6 janvier sera abruptement raccourci, probablement de plus d’une semaine. Des sources suggèrent maintenant que le pays est susceptible de revenir aux restrictions – retour au verrouillage ou au niveau 3 plus, selon le taux d’infection – le ou vers le 28 décembre.

Les restaurants et les pubs ouverts seront invités à fermer, et les règles sur les visites à domicile seront réduites, ne permettant qu’un seul autre ménage, plutôt que les trois actuellement, suggèrent des initiés. D’autres restrictions sont également susceptibles d’être envisagées.

L’intention est d’empêcher que des événements «super-répandus» aient lieu le soir du Nouvel An, il est entendu. Les experts en santé publique ont fait part de leurs craintes qu’une combinaison de lieux d’accueil et de fêtes à domicile pourrait dynamiser les tendances actuelles de l’augmentation des cas et ramener les cas quotidiens vers – ou au-dessus – du niveau de 1000 à 1200 observé pour la dernière fois à la mi-octobre, lorsque le pays est entré dans le deuxième verrouillage.

Le gouvernement ditasit prendra une décision sur les restrictions post-Noël lors de sa réunion mardi prochain. Cependant, il y a eu des appels pour que les décisions soient prises plus tôt afin que les entreprises d’accueil puissent planifier pour la période d’après Noël.

Il est cependant peu probable que la réunion du Cabinet soit avancée et tenue au cours du week-end, selon des sources. Et quant aux choix face aux pubs et restaurants pour la semaine après Noël, le message est assez clair: il va falloir fermer. Ne commandez pas en stock. Vous ne pourrez pas l’utiliser.

Les ministres et hauts fonctionnaires suivront de près la mise à jour quotidienne de l’équipe nationale d’urgence de santé publique (Nphet) sur le nombre d’infections. Le chiffre d’hier est passé à un peu moins de 500 nouveaux cas. Cependant, selon certaines sources, une augmentation des cas était entièrement attendue; lorsque le verrouillage a été levé début décembre – alors qu’il y avait environ 200 nouveaux cas chaque jour – les responsables savaient que les chiffres augmenteraient considérablement au moment où le pays atteindrait la date d’aujourd’hui pour une nouvelle ouverture.

Il y a donc une certaine inquiétude, mais pas encore une alarme, au sujet des niveaux actuels des décideurs politiques et de leur personnel. Comme auparavant, les experts en santé publique adoptent une opinion moins optimiste.

Mais ce qui a vraiment changé, disent les initiés, c’est l’environnement extérieur. Micheál Martin est revenu du sommet du Conseil européen de la semaine dernière, disant à ses collaborateurs que la troisième vague du virus était le principal sujet de discussions informelles entre ses collègues dirigeants de l’UE. Cette semaine, plusieurs gouvernements, dont les Néerlandais et les Allemands, ont annoncé des verrouillages de Noël alors que le nombre de cas augmentait de manière alarmante. Et s’il y a eu une leçon à tirer de la pandémie, c’est que les restrictions sont mieux introduites tôt que tard. On pense que ce message est transmis au gouvernement par les responsables de la santé publique.

Et il y a un cas particulier plus près de chez nous. La situation en Irlande du Nord est «assez désastreuse», a admis hier soir la vice-première ministre Michelle O’Neill alors que l’exécutif de Stormont annonçait un nouveau verrouillage, s’étendant jusqu’en février. Une assistance a été offerte par le service de santé de la République aux pays du Nord, qui craquent sous la pression de nouveaux cas de Covid. Les experts en santé publique ont déjà souligné comment les chiffres du Nord avaient déjà fui à travers la frontière, les comtés frontaliers ayant été soumis à un niveau de restrictions plus élevé en octobre. Les responsables sont de nouveau nerveux à propos de ces comtés.

C’était la semaine où le gouvernement a présenté ses plans pour un programme de vaccination, et il y a eu d’autres bonnes nouvelles quand il a été annoncé que le vaccin Pfizer serait probablement mis à disposition une semaine plus tôt que prévu.

Mais c’est une bonne nouvelle pour le moyen terme; le court terme semble beaucoup plus difficile.

  • Kiehl's kiehls Sérum pour les yeux à la vitamine C réducteur de rides puissant et réducteur de cernes - sérum pour les yeux -
    Le sérum pour les yeux avancé est formulé avec de la vitamine C et de l'acide hyaluronique pour réduire visiblement les ridules et les cernes autour des yeux. Conseils d'utilisation : - Appliquer sur une peau propre - Utilisez une petite quantité sur le bout des doigts - Tapotez doucement le produit sous les
  • P2D ® Harnais AidDog™ pour aide à la mobilité du chien âgé et handicapé T1 Medium Noir/Marron chien de 16 à 35 kg
    Le harnais AidDog™ pour aide à la mobilité du chien âgé et handicapé est un harnais double pour le soutien postérieur et antérieur pour chien handicapé. Marque : P2D ®Taille de l'animal : Race moyenne 15-30 kg, Grande race 30-50 kgMatière : Nylon
  • LES MILLE ET UNE BEAUTES Nettoyage de peau de 45 minutes ou soin du visage d'1 heure à l'institut Les Mille et une Beautés
    Une prestation qui aide à redonner au visage tout son éclat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *