Plus de 400000 travailleurs PAYE devront payer des impôts pour les paiements de subventions salariales Covid

Plus de 400 000 travailleurs PAYE doivent payer des impôts vendredi pour les paiements qu’ils ont reçus dans le cadre des régimes de subventions salariales de Covid.

Les recettes ont annoncé jeudi soir que 27% de tous les contribuables PAYE – plus de 600 000 personnes – avaient sous-payé l’impôt sur le revenu ou la charge sociale universelle en 2020. Cependant, un tiers de ceux-ci ne sont pas liés aux paiements Covid car ils n’ont pas reçu de pandémie soutien salarial.

L’encours est de 458 millions d’euros. Les travailleurs PAYE auront quatre ans à compter du début de l’année prochaine pour rembourser tout impôt impayé sans encourir de frais d’intérêt.

Les travailleurs PAYE ne sont pas habitués aux factures d’impôt liées au revenu, car tout impôt dû est généralement déduit à la source par leurs employeurs. Cependant, aucune déduction n’a été effectuée sur les subventions salariales de Covid sur instruction du gouvernement. Cela a laissé des centaines de milliers de travailleurs redevables de l’impôt à la fin de l’année.

Ils découvriront le montant de cette facture sur les relevés préliminaires de fin d’année qui seront disponibles en ligne à partir de vendredi sur les pages Revenu Mon compte des particuliers.

Selon les recettes, 706 000 personnes supplémentaires – environ 30% de tous les contribuables PAYE – avaient payé en trop au cours de l’année et recevraient des remboursements totalisant 436 millions d’euros.

Un autre million d’employés sont dans une position «équilibrée», ce qui signifie qu’ils ne doivent ni d’argent ni de remboursement.

Année difficile

Les recettes ont noté que les déclarations publiées sont basées sur des informations enregistrées, y compris les revenus, l’impôt retenu à la source, les paiements au titre du régime temporaire de subvention salariale et / ou les paiements de chômage en cas de pandémie reçus du Département de la protection sociale.

«Revenue comprend que 2020 a été une année difficile pour de nombreux employés», a déclaré Declan Rigny, responsable de la division personnelle de Revenue.

Il a déclaré que les déclarations de fin d’année apporteraient un niveau de visibilité, d’assurance et de certitude à ceux qui étaient préoccupés par leur position.

Environ 165 000 travailleurs seraient confrontés à une facture fiscale inférieure à 200 €, a déclaré M. Rigny.

Il a déclaré que 23 pour cent de ceux qui ont reçu une aide salariale Covid au cours de l’année devraient moins de 500 euros, et 15 pour cent supplémentaires entre 500 et 1 000 euros.

Avec près de la moitié des personnes recevant des paiements Covid ne devant aucun impôt (ou même devant un remboursement), cela signifie qu’environ un sur six de ceux qui ont reçu des paiements devra plus de 1000 € d’impôt et de charges sociales universelles.

«Les recettes sont très conscientes que les sous-paiements pourraient entraîner des difficultés financières pour certaines personnes et souhaitent rassurer ces contribuables que la collecte ne commencera qu’en janvier 2022, dans un an», a déclaré M. Rigny.

Les personnes qui n’ont pas encore soumis de déclarations au Revenu réclamant des dépenses de santé, des frais de maison de soins infirmiers, des frais d’études collégiales et des cotisations de retraite volontaires supplémentaires pourraient encore effacer toute facture en souffrance ou même se retrouver en raison d’un remboursement lorsqu’elles produisent une déclaration, a déclaré Revenue.

M. Rigny a également déclaré qu’environ 5 600 employeurs n’avaient pas fourni de détails sur les subventions salariales versées à environ 50 000 employés. Ces travailleurs pourraient encore devoir payer des impôts sur ces paiements.

  • Tout ce que l'on n'a jamais osé vous dire pour payer moins d'impôts... - Nicolas Miguet - Livre
    Occasion - Bon Etat - Belfond GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • 150 Conseils pour payer moins d'impôts 2011-2012 - Marie Lambert - Livre
    Occasion - Bon Etat - Eyrolles GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • 265 idées légales pour payer moins d'impôts - Nathalie Cadart - Livre
    Occasion - Bon Etat - Service (2ème série) - Poche - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *