Un homme accusé du meurtre d’un adolescent à Dublin

Un homme a été placé en détention provisoire pour le meurtre d’un adolescent à Dublin.

Le garçon ne peut désormais pas être identifié en raison d’une décision de justice fondée sur une décision récente interdisant aux médias d’identifier les enfants victimes décédés.

Cependant, samedi, lorsque l’affaire a été portée devant le tribunal de district de Dublin, le président du tribunal a accordé l’anonymat à l’accusé adulte malgré les appels des médias à exposer les fondements de cette décision.

L’homme, qui a environ 30 ans, a été inculpé samedi après-midi et comparaît devant le tribunal de district de Dublin.

L’accusé a été accusé du meurtre du garçon et de la production d’un couteau au cours d’une dispute.

Au début de l’audience, le juge John Campbell a déclaré aux journalistes: «Il existe des restrictions de signalement en ce qui concerne l’accusé et la victime».

L’accusé n’a pas encore indiqué comment il plaidera.

Le Sgt Shane Noone a dit au juge qu’il avait inculpé l’homme à 13 h 47. L’accusé n’a «pas répondu» à l’accusation de meurtre et en réponse à l’allégation d’armes, il a répondu: «C’est l’accusation, ou c’est la décision finale».

Le sergent détective Noone a présenté une demande en vertu de l’article 252 de la loi sur les enfants pour interdire aux médias de nommer la victime.

Une demande de mise en liberté sous caution dans une affaire de meurtre ne peut être entendue que par la Haute Cour.

L’avocat de la défense Barry Ward, mandaté par l’avocat Sinéad Mulhall, a déclaré que son client n’était pas une personne de moyens. Une aide juridique a été accordée.

L’accusé, qui ne s’est pas adressé au tribunal, a été placé en détention provisoire pour comparaître par liaison vidéo au tribunal de district de Cloverhill jeudi.

L’avocat Fergus Foody, au nom d’Independent News & Media (INM), a ensuite présenté une demande concernant l’ordonnance d’anonymat.

Il a demandé au juge de clarifier un aspect de sa décision de restriction de déclaration. Il est clair que l’article 252 s’appliquait au défunt, a-t-il dit, mais le fondement de l’absence d’identification de l’accusé n’était pas clair, a-t-il soutenu.

«Je suis d’avis que l’identification de l’accusé pourrait céder la place à l’identification de la victime et que la victime doit être protégée», a répondu le juge.

«À mon avis, le nom de l’accusé devrait être interdit», a-t-il poursuivi.

L’avocat de l’INM a déclaré qu’il n’avait reçu aucun motif sur lequel le juge avait répondu: «J’ai pris ma décision», et il a quitté le banc.

  • HUB Bottines À Lacets M2904l47-l04-005 Dublin En Gris Homme - 42;43;44;46
    42;43;44;46 - Gris - HUB Bottines à lacets M2904L47-L04-005 Dublin en gris Homme
  • HUB Bottines À Lacets Dublin En Cognac Homme - 42;43
    42;43 - Cognac - HUB Bottines à lacets Dublin en cognac Homme
  • IDIMEX Etagère à chaussures DUBLIN blanc, 5 niveaux
    - Dimensions (L x H x P) : 80 x 84 x 29 cm - Structure en métal chromé et piètement en métal laqué blanc - Avec 5 tablettes - Peut accueillir 4 paires de chaussures par tablette - Etagère polyvalente et facile d'entretien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *