Questions et réponses: que contient la législation sur la quarantaine et pourquoi est-elle si complexe?

et

Qu’est-ce qui a retardé la nouvelle législation sur la quarantaine?

Le ministre de la Santé, Stephen Donnelly, a présenté mardi une loi sur la quarantaine au Cabinet. Cependant, plutôt que d’être approuvée immédiatement, les ministres ont été informés des questions en suspens par le procureur général.

Une série de questions exigeait plus de travail, a-t-on dit au Cabinet, et depuis lors, les fonctionnaires ont révisé certains aspects de la législation. Des sources ont indiqué que six départements étaient impliqués – les départements de la santé, des transports, de la justice, des affaires étrangères, des enfants et des dépenses publiques et de la réforme.

Pourquoi est-ce si complexe?

La législation est assez draconienne et privera les gens de leurs libertés civiles, obligeant un nombre important de personnes arrivant dans l’État à se mettre en quarantaine obligatoire dans un hôtel (ou un «établissement désigné»).

Des sources proches du processus de rédaction ont déclaré que l’objectif était de rendre cela juridiquement étanche – des défis sont attendus, quoi qu’il arrive, mais si la législation était vulnérable à une contestation précoce et réussie, elle serait dommageable.

Quelles questions ont été soulevées au cabinet mardi?

Des inquiétudes ont été exprimées quant au fait que certaines personnes arrivant en Irlande pour demander l’asile, ou qui étaient des mineurs non accompagnés, ou qui sont des citoyens irlandais revenant pour les funérailles d’un parent proche, verraient leurs droits affectés.

Il y a également eu une discussion au Cabinet sur les circonstances dans lesquelles les gens pourraient quitter leur chambre d’hôtel, au moins un ministre se déclarant préoccupé par le fait que les confiner dans leur chambre en toutes circonstances serait une mesure trop draconienne et laisserait le projet de loi ouvert à la loi. défi.

La réunion du Cabinet incorporel de mercredi soir devait initialement avoir lieu mardi après-midi, mais a été reportée à mardi soir, puis mercredi matin avant de commencer finalement plus tard mercredi.

Il y avait de nombreux problèmes à résoudre: par exemple, la question des enfants à charge voyageant avec un adulte. Que se passerait-il, par exemple, si un parent seul voyageant avec ses enfants avait un test positif mais que les enfants devaient être testés négatifs?

Cela signifierait probablement que l’adulte devrait être transféré dans un établissement Covid positif – la création de telles installations, ou la division des hôtels en unités positives et négatives Covid, est en cours de discussion. Des problèmes similaires s’appliquent aux enfants non accompagnés qui arrivent dans l’État. Mercredi, le cabinet a convenu que Tusla s’impliquerait auprès des enfants non accompagnés, tandis que des sources ont déclaré que les parents et les enfants ne seraient pas séparés.

La question des exemptions, par exemple, pour des raisons de compassion, devait également être abordée. Le Cabinet a convenu qu’il y aurait, en fait, une procédure d’appel pour ceux qui voyagent pour ce que la loi qualifie de «raisons humanitaires», qui sera gérée par le ministère des Affaires étrangères. Les raisons pour lesquelles une personne peut quitter son hôtel sont extrêmement limitées – en fait, pour un traitement médical d’urgence, pour un test ou pour un transfert vers un autre établissement.

On ne sait pas à ce stade comment seront traités l’exercice, l’air frais et des choses comme le tabagisme.

Que savons-nous d’autre du nouveau régime?

Nous savons que la responsabilité de payer incombera aux gens eux-mêmes, et bien qu’aucun chiffre ne soit prescrit dans la législation, on pense que la somme probable sera d’environ 2000 € par adulte. Les gens devront réserver et payer leur quarantaine avant leur arrivée, et remplir également le formulaire de localisation des passagers. Nous savons également que la gardaí ne sera pas impliquée dans le maintien de l’ordre dans les centres eux-mêmes, avec des gardes de sécurité privés travaillant sur place. Cependant, ils n’auront pas de réels pouvoirs, donc si quelqu’un quitte une installation ou enfreint les règles, la gardaí devra être appelée à les appliquer.

Le Cabinet a été informé hier que les gens recevraient une «lettre d’achèvement» à la fin de leur période de quarantaine comme preuve de son achèvement.

Plusieurs nouvelles infractions seront créées par la loi, toutes passibles d’une amende de 4 000 € et / ou d’un mois de prison. Il s’agit notamment de quitter l’hôtel de quarantaine obligatoire, de mettre en danger la santé ou la sécurité d’une autre personne ou de refuser un test.

Il y aura également une clause d’extinction, selon des sources, qui pourrait apaiser certaines préoccupations des groupes des libertés civiles. La législation expirera automatiquement après trois mois, à moins qu’elle ne soit renouvelée par l’Oireachtas. Le projet de loi prévoit également que les particuliers quittent l’hôtel après 10 jours au lieu de 14, s’ils subissent un test Covid négatif ce jour-là.

Qui sera touché?

À l’heure actuelle, la mise en quarantaine obligatoire des hôtels aura un impact sur les arrivées en provenance de pays dits du «programme 2», qui ont détecté un nombre important de variantes de coronavirus préoccupantes, qui peuvent être plus transmissibles, provoquer une maladie plus grave ou se montrer résistantes aux vaccins disponibles. Il s’agit notamment du Brésil, des Émirats arabes unis, de l’Afrique du Sud et, plus près de chez nous, de l’Autriche. Au total, 18 pays figurent sur la liste, dont de nombreux États africains. La mise en quarantaine obligatoire de l’hôtel s’applique également à ceux qui arrivent sans résultat de test PCR négatif.

Que ne fera pas la loi?

Beaucoup, en fait. Alors que la législation établira le cadre juridique du nouveau régime, des sources ont averti que les rouages ​​de la façon dont il fonctionnera doivent encore être, bien, boulonnés. Le gouvernement espère trouver beaucoup de détails sur la façon dont le régime fonctionnera en même temps que la législation se fraye un chemin à travers l’Oireachtas (on espère actuellement qu’elle pourra être adoptée au début du mois prochain).

Donc, des choses comme les hôtels qui seront utilisés, la façon dont les gens seront transportés vers eux, les systèmes administratifs utilisés pour réserver les places de quarantaine, tout reste à déterminer. Par exemple, que les personnes soient transportées individuellement vers les hôtels ou en bus collectivement, les sources mises en garde pourraient constituer un risque d’infection.

Il y aura probablement une option pour évaluer la santé et la forme physique de ceux qui arrivent, y compris leur santé mentale, si nécessaire. L’État devra également déterminer comment traiter ceux qui arrivent sans les ressources nécessaires pour réserver ou payer une chambre, car il est probable qu’une sorte de facturation rétrospective pourrait être instaurée.

Il faudra également établir le nombre de chambres d’hôtel nécessaires, qui sera dicté par les flux de passagers à destination de l’État. Des sources ont émis l’hypothèse que jusqu’à 1 000 chambres pourraient être nécessaires et qu’un appel d’offres rapide sera nécessaire pour qu’un contrat les fournisse. On pense que le gouvernement a une préférence pour un «guichet unique», avec un seul fournisseur pour les chambres d’hôtel et les transports, si possible.

  • Farmapi Complément Réponse Articulaire 90 gélules
    Complément Réponse Articulaire est un complément alimentaire du laboratoire Farmapi à base de glucosamine, de cartilage de poisson, d'Oméga 3, de silice colloidale et de propolis. La législation ne nous autorisant pas à communiquer sur les propriétés de certaines plantes et de certains actifs, nous vous conseillons de consulter la littérature existante pour plus d'informations. Pour toute demande de conseil, contactez notre service client Santédiscount .
  • Aristée Complément Réponse Articulaire 180 gélules
    Réponse Articulaire est un complément alimentaire du laboratoire Aristée à base de poudre de Propolis, Glucosamine, Chondroïtine et Oméga 3. La législation ne nous autorisant pas à communiquer sur les propriétés de certaines plantes et de certains actifs, nous vous conseillons de consulter la littérature existante pour plus d'informations. Pour toute demande de conseil, contactez notre service client Santédiscount .
  • Qu'est-ce que c'est ? 300 questions, 300 réponses - Daniel Alibert-Kouraguine - Livre
    Occasion - Très Bon Etat - La nouvelle encyclopédie GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *