Un centre de test néerlandais de coronavirus touché par une bombe artisanale, selon la police

Une explosion qui a eu lieu mercredi dans un centre de dépistage des coronavirus aux Pays-Bas semble avoir été la cible d’une bombe, a déclaré la police néerlandaise.

L’explosion a eu lieu mercredi matin dans une installation d’essai au volant à Bovenkarspel, au nord d’Amsterdam. L’incident a brisé plusieurs fenêtres dans les environs immédiats, selon les médias locaux, mais aucun blessé n’a été signalé.

La police a déclaré dans un communiqué qu’un «objet fabriqué par lui-même» avait provoqué l’explosion. «Parce que l’objet a explosé juste devant le bâtiment, les fenêtres ont probablement été détruites par l’onde de souffle», ont-ils ajouté.

«Les explosifs ne sont pas arrivés là par accident, évidemment», a déclaré un porte-parole de la police. «Nous ne saurons quel était le mobile une fois que nous aurons identifié et détenu un suspect.»

La tension monte aux Pays-Bas depuis l’instauration d’un couvre-feu dans le but d’endiguer un pic de cas de coronavirus, la mesure ayant déclenché des émeutes en janvier. Un tribunal néerlandais a ordonné peu après la levée du couvre-feu – une décision que le gouvernement a annulée avec une législation d’urgence.

La semaine dernière, le Premier ministre Mark Rutte a déclaré que le couvre-feu resterait en vigueur tandis que les autres restrictions seraient assouplies.

Eline Schaart contribution aux rapports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *