Le Royaume-Uni lance une enquête sur le lobbying de David Cameron pour le financier Greensill

LONDRES – Un examen indépendant examinera les efforts de l’ancien Premier ministre britannique David Cameron pour faire pression sur les ministres au nom de la société de financement Greensill, aujourd’hui effondrée, a annoncé le gouvernement.

L’enquête fait suite à une série de révélations selon lesquelles Cameron a directement contacté les ministres dans le but de garantir l’accès de l’entreprise à un programme de prêts d’urgence contre les coronavirus. L’enquête sera menée par l’avocat Nigel Boardman au nom du Cabinet Office et examinera également l’utilisation du financement de la chaîne d’approvisionnement, dans lequel Greensill s’est spécialisé, dans le secteur public.

Cameron, qui a démissionné de son poste de Premier ministre en 2016 à la suite du référendum sur le Brexit, a donné dimanche sa première réponse depuis que ses efforts de lobbying pour Greensill ont été rendus publics, affirmant qu’il n’avait enfreint aucun code de conduite ni aucune règle de lobbying.

Cependant, l’ancien Premier ministre, qui a envoyé des textos au chancelier Rishi Sunak, a reconnu qu’il aurait dû contacter les ministres par des canaux «formels».

Le porte-parole officiel du Premier ministre Boris Johnson a déclaré lundi que la revue « examinerait comment les contrats ont été obtenus et comment les représentants des entreprises se sont engagés avec le gouvernement ».

Il a ajouté: « Il y a un intérêt significatif dans cette affaire, donc le Premier ministre a appelé à un examen pour s’assurer que le gouvernement est complètement transparent sur ces activités. »

On s’attend à ce que Boardman, un membre non exécutif du conseil d’administration du département des affaires du gouvernement, fasse rapport « rapidement », a-t-il ajouté.

Le Parti travailliste de l’opposition a rejeté l’enquête comme ayant «toutes les caractéristiques d’une autre dissimulation par les conservateurs».

Gordon Brown, un ancien Premier ministre travailliste, a suggéré que l’interdiction actuelle de deux ans de lobbying pour les anciens ministres et hauts fonctionnaires – une règle suivie par Cameron – devrait être prolongée à cinq ans. Cameron a commencé à travailler en tant que conseiller de Greensill Capital en août 2018, après avoir engagé le propriétaire de l’entreprise, Lex Greensill, en tant que conseiller non rémunéré lorsqu’il était au gouvernement.

Cet article fait partie de POLITICOService de police premium: Pro Financial Services. De la zone euro, de l’union bancaire, de la CMU, etc., nos journalistes spécialisés vous tiennent au courant des sujets qui guident l’agenda politique des services financiers. E-mail [email protected] pour un essai gratuit.

  • Les Poulettes Bijoux Charms Argent Drapeau du Royaume-Uni
    Charms bracelet drapeau argent. Un bijou de créateur sélectionné par Stéphanie Ducauroix. Drapeau argent émaillé bleu et rouge de 1,2 cm de largeur et de 0,8 cm de hauteur, relié à son mousqueton argent, prêt à rejoindre son bracelet charms. Hauteur avec le mousqueton 2 cm. Bijou charms livré dans son écrin Les Poulettes.
  • "Piercing Street" "Piercing nombril Drapeau Royaume-Uni"
    "Piercing pour nombril avec pendentif représentant le drapeau du Royaume-Uni."
  • "Piercing Street" "Piercing nombril Drapeau Royaume-Uni"
    "Piercing pour nombril avec pendentif représentant le drapeau du Royaume-Uni."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *