Réouverture estivale: possibilité de revenir pour les repas en plein air envisagés

Le gouvernement examinera mercredi soir la possibilité de reprendre l’hospitalité en plein air à la fin du mois de mai, la suppression de la règle du «repas substantiel» pour les pubs et la réouverture fin mai pour les services personnels, notamment les coiffeurs et les barbiers.

Des sources de haut niveau ont déclaré qu’elles «espéraient» que les repas en plein air pourraient rouvrir quelque part dans la semaine du 24 mai, mais cela est sujet à l’accord des ministres mercredi soir.

Des sources bien placées ont déclaré qu’une approche progressive similaire à celle d’avril est envisagée pour le mois prochain, les activités considérées comme présentant des niveaux de risque plus élevés susceptibles de reprendre dans la seconde moitié du mois.

Cela verrait également la formation sans contact pour les équipes sportives adultes reprendre potentiellement vers la fin du mois de mai. La reprise des tests de conduite serait également envisagée.

Les sources gouvernementales espèrent également offrir de nouvelles «primes vaccinales» à ceux qui ont été vaccinés, bien que le rythme du changement ici soit probablement largement déterminé par les conseils actuellement élaborés par l’équipe nationale d’urgence de santé publique (Nphet).

Une avenue potentielle serait d’augmenter les niveaux de mélange des ménages impliquant des personnes vaccinées.

Le gouvernement serait «déterminé» à assouplir les règles sur les rassemblements religieux, le nombre autorisé à la messe et à d’autres occasions de culte étant susceptible d’être fixé à environ 50 – bien que la taille du lieu soit également prise en compte.

Les activités moins risquées envisagées plus tôt dans le mois incluent la reprise des services de vente au détail click and collect, l’ouverture de jardineries étant également envisagée. D’autres commerces non essentiels pourraient être ouverts plus généralement plus tard dans le mois, selon des sources. La principale priorité du gouvernement sera de garder ouvert ce qui est rouvert.

On envisage également de permettre à plus de ménages de se retrouver à l’extérieur plus tard dans le mois que ce qui est actuellement autorisé, sous réserve des conseils du Nphet, mais il est peu probable que les visites de jardins soient autorisées.

Le groupe de contrôle de Covid-19 composé de hauts fonctionnaires se réunit également mercredi, est-il entendu. Cette réunion, parallèlement aux conseils du Nphet, déterminera une grande partie de ce qui se passera le mois prochain.

En plus de présenter les mesures de réouverture prévues pour mai, le gouvernement devrait décrire les mesures prises pour redémarrer les secteurs de l’hôtellerie et du tourisme intérieur en juin. Globalement, cela devrait inclure les voyages inter-comtés en juin, ainsi que la réouverture des maisons d’hôtes, des chambres d’hôtes et des hôtels.

Hospitalité

Cependant, des sources bien placées ont déclaré que des problèmes difficiles restent à résoudre. Par exemple, comment la réouverture du tourisme intérieur interagit avec la réouverture plus large du secteur de la restauration, de nombreux hôtels dépendant des salles à manger intérieures et des restaurants pour fournir leurs services.

Des sources ont déclaré qu’une option serait d’autoriser les repas à l’intérieur dans les hôtels, mais de la limiter à l’extérieur pour les autres opérateurs en juin, mais tout cela est susceptible de faire l’objet de discussions et de débats intenses mercredi et jeudi.

Des discussions sont également en cours au sein du gouvernement pour savoir si, une fois le secteur de l’hôtellerie rouvert, une distinction entre les pubs «humides» et ceux qui servent de la nourriture devrait être maintenue, étant donné que l’accent est mis sur les activités de plein air et bien ventilées.

Le chef du Parti vert, Eamon Ryan, a indiqué que la règle des 9 € de repas substantiels dans les pubs serait supprimée.

Tout au long de la pandémie, les gens ont dû acheter un repas d’une valeur d’au moins 9 € s’ils se trouvaient dans des restaurants et des pubs.

S’exprimant à Dublin, M. Ryan a indiqué que la distinction entre gastropub et pub ne figurera pas cet été.

«Nous ne voulons pas de tous ces systèmes où les gens auraient un certain repas, c’était une sorte de fausse division. Je pense que cela commencera à l’extérieur et je ne pense pas que ce sera de savoir si ce sera divisé entre la nourriture ou non. À l’extérieur ou à l’intérieur, ce sera la différence. »

Lorsqu’on lui a demandé si cela signifiait la fin du repas à 9 €, il a répondu: «Je pense que nous avons appris à l’extérieur est plus sûr, pas si vous avez des pépites de poulet en plus.»

M. Ryan a également déclaré que la réouverture de l’hospitalité en juin coïnciderait avec la levée de l’interdiction de voyager entre les pays.

«J’espère que le mois de juin verra vraiment le début de l’été.»

La date précise à laquelle l’hospitalité, les voyages inter-comtés et le tourisme intérieur pourraient redémarrer peut toutefois s’avérer controversée, le Nphet étant susceptible de faire pression pour que cela se produise après le jour férié de juin, tandis que certains membres du gouvernement préféreraient que cela englobe le jour férié. .

La réunion du Nphet a commencé juste après 10h et se concentre sur ses recommandations pour un nouvel assouplissement des restrictions à partir du 4 mai.

Une fois que Nphet aura donné son avis au gouvernement mercredi après-midi, le médecin en chef, le Dr Tony Holohan, et le chef du HSE Paul Reid, informeront le sous-comité du Cabinet sur Covid-19 – y compris Taoiseach Micheál Martin, Tánaiste Leo Varadkar, M. Ryan , d’autres ministres et hauts fonctionnaires mercredi soir.

Il décidera ensuite des recommandations de se rendre à une réunion plénière du Cabinet, qui devrait se tenir jeudi.

Le Taoiseach aurait indiqué mardi au Cabinet que le gouvernement pourrait signaler son intention de rouvrir le tourisme intérieur en juin, mais des sources ont souligné que cela dépendait de la poursuite de la suppression du virus.

Cibles

S’exprimant sur Shannonside FM mercredi matin, M. Martin a déclaré que la stratégie du gouvernement depuis janvier avait fonctionné.

«Les gens y ont répondu, cela a été très difficile pour les gens mais la majorité des gens veulent que les restrictions fonctionnent mais ils adhèrent aux restrictions, et en adhérant aux restrictions, nous avons l’une des incidences les plus faibles en Europe».

«Quoi que nous ouvrions, nous voulons rester ouverts», a-t-il déclaré.

Il a dit qu’il y aurait une «annonce complète» demain soir, mais que les progrès sur les vaccinations avaient ouvert la voie à la suppression de certaines restrictions.

Il a déclaré que le gouvernement «poursuivait» son objectif de donner à 82% de la population adulte un premier vaccin d’ici la fin juin, mais qu’il y avait eu des revers ces dernières semaines.

«Maintenant, évidemment, il y a eu des changements dans le calendrier, il y a eu des retards. Nous avons perdu plusieurs semaines à cause des différents conseils qui nous sont parvenus de Niac, notamment en ce qui concerne AstraZeneca »

«Il y aura une administration substantielle de vaccins cette semaine, tout au long de mai et tout au long de juin», a-t-il dit, promettant que le pays serait dans une situation très différente à la fin du mois de juin.

Il a admis qu’il y aurait des livraisons inférieures de vaccin Johnson & Johnson ce mois-ci en raison d’un problème lié à un audit de la FDA d’une de ses usines aux États-Unis, mais a déclaré que les livraisons de plus de 600000 à la fin du trimestre étaient toujours «en cours». Piste ». Il a dit qu’il n’y avait pas de choix pour les gens sur le vaccin qu’ils recevaient, et que «le but est de faire vacciner autant de personnes aussi rapidement que possible».

GPS

Pendant ce temps, le responsable Covid du Collège irlandais des médecins généralistes (ICGP), le Dr Mary Favier, qui est également membre du Nphet, a averti que tout assouplissement des restrictions doit être équilibré entre le risque de Covid et le risque de préjudice causé par restrictions en cours.

Le Dr Favier a déclaré à Newstalk Breakfast que l’ICGP souhaiterait voir un assouplissement prudent des restrictions car elle comprend l’impact qu’elles ont sur le public.

Les personnes âgées de moins de 50 ans qui ne sont pas immunodéprimées et qui ont eu une infection à Covid-19 au cours des six derniers mois ne devraient recevoir qu’une seule dose de vaccin, auquel cas elles devraient être considérées comme pleinement vaccinées, a convenu mardi le Cabinet.

En outre, les femmes enceintes doivent se voir offrir un accès plus rapide aux vaccins après que le Cabinet a approuvé une série de recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation (Niac).

Cependant, le Dr Favier a averti que l’approvisionnement restait un problème et que la logistique serait un défi pour les généralistes. Sur les 1,4 million de vaccins à ce jour, la moitié avait été administrée par des médecins généralistes, a-t-elle déclaré.

Le ministre de la Santé, Stephen Donnelly, a déclaré qu’en tant que personne dans la quarantaine, il s’attend à se faire vacciner en juin.

S’exprimant lors du petit-déjeuner Newstalk, M. Donnelly a déclaré que s’il n’y avait «rien de magique» au dernier jour de juin, le programme de déploiement des vaccins du gouvernement était sur la bonne voie et c’était leur travail d’introduire le plus de vaccins chez autant de personnes le plus rapidement possible. que plus de personnes seraient protégées.

Pendant ce temps, il y a 148 personnes à l’hôpital avec Covid-19, dont 47 en soins intensifs (USI).

Les derniers chiffres du HSE montrent que l’hôpital Mater de Dublin a le plus grand nombre de patients Covid-19 à 16 ans, suivi de l’hôpital de Tallaght (15) et de l’hôpital universitaire de Limerick (14).

426 nouveaux cas supplémentaires et 10 décès liés au Covid-19 ont été signalés mardi dans l’État.

Dimanche, 1 398 061 doses de vaccin avaient été administrées. Quelque 998 134 personnes avaient reçu une dose, et parmi celles-ci 399 927 avaient reçu leur deuxième dose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *