Arlene Foster: Déclaration complète de démission

Déclaration de Rt. L’hon. Arlene Foster députée

Il y a peu de temps, j’ai appelé le président du parti pour l’informer de mon intention de démissionner de mes fonctions de chef du parti unioniste démocratique le 28 mai et de premier ministre d’Irlande du Nord à la fin du mois de juin.

Il est important de donner de l’espace au cours des prochaines semaines pour que les officiers du parti prennent des dispositions pour l’élection d’un nouveau chef. Une fois élu, je travaillerai avec le nouveau chef sur les arrangements de transition.

En tant que Premier ministre, il est important que j’achève mes travaux sur un certain nombre de questions importantes pour l’Irlande du Nord aux côtés d’autres collègues de l’exécutif. L’Irlande du Nord et sa population ont été gravement touchées par la pandémie de Covid-19 et il reste encore du travail à faire pour nous aider à approfondir la pandémie et à réduire son impact sur la vie de tous.

J’ai eu le privilège de ma vie de servir le peuple d’Irlande du Nord en tant que premier ministre et de représenter ma circonscription d’origine, Fermanagh / Tyrone du Sud. Je suis entré pour la première fois à l’Assemblée en 2003 et sans aucun doute le voyage des dix-huit dernières années a été mémorable. Il y a beaucoup de gens qui m’ont aidé et soutenu tout au long de cette période et je serai toujours reconnaissant pour la gentillesse et le soutien qu’ils m’ont témoigné.

Bien qu’il y ait eu de nombreuses périodes difficiles et éprouvantes pour l’exécutif, je reste fermement convaincu que l’Irlande du Nord a été mieux servie avec des ministres locaux en ce moment. Il est impensable que nous aurions pu faire face à la pandémie de coronavirus sans nos propres ministres déconcentrés en place et sans direction ministérielle pour les départements.

Alors que je me prépare à quitter la scène politique, j’estime que si l’Irlande du Nord veut prospérer, elle ne le fera que sur la base d’une décentralisation réussie et durable. Cela exigera un travail acharné et une détermination et un courage réels de toutes parts.

Alors que l’accent est mis sur moi aujourd’hui, je reconnais que cela passera. Pour moi, ma décision d’entrer en politique n’a jamais été une question de parti ou de personne, il s’agissait de défendre les sans voix et de construire une Irlande du Nord qui pourrait prospérer et être en paix au Royaume-Uni.

Je suis le premier à reconnaître qu’il y a eu des hauts et des bas au cours des cinq dernières années et demie.

Le résultat des élections de l’Assemblée de 2016 et le meilleur résultat de notre parti à Westminster en 2017 se démarquent parmi les moments forts lorsque les électeurs ont envoyé un message clair indiquant qu’ils voulaient faire avancer l’Irlande du Nord.

L’accord de confiance et d’approvisionnement a permis de générer un milliard de livres de dépenses supplémentaires pour tout le monde en Irlande du Nord. Nos priorités n’étaient pas étroites, mais fondées sur davantage d’investissements dans la santé mentale et les hôpitaux, en apportant la large bande aux communautés rurales, en améliorant nos routes et en garantissant un financement pour encourager davantage le logement et l’éducation partagés.

Pour nos victimes innocentes, je suis fier que nous nous soyons battus ensemble et, bien que trop tard pour certains, nous avons finalement obtenu une pension vraiment méritée pour vous.

Pour nos forces armées, le commissaire aux anciens combattants est en place. Vous avez un défenseur pour vous défendre et vous assurer que votre voix est entendue au cœur du gouvernement.

Bien sûr, comme pour les hauts, il y avait des bas en cours de route.

Les trois années sans déconcentration ont causé des dommages indicibles à nos services publics et l’enquête RHI a été une période difficile. Le protocole imposé à l’Irlande du Nord contre la volonté des syndicalistes a servi à déstabiliser l’Irlande du Nord ces derniers temps.

Bien qu’il reste encore du travail à faire, je suis fier qu’une jeune génération de syndicalistes démocrates s’implique dans la politique et tente de façonner l’Irlande du Nord pour le mieux.

Au cours des douze derniers mois, j’ai organisé des réunions en ligne chaque semaine avec des jeunes principalement issus des communautés ouvrières et je les ai encouragés en particulier les jeunes femmes à s’impliquer.

Je fais écho à cet encouragement aujourd’hui. La politique et le débat sont la seule voie pour opérer un changement dans la société. Vous serez et pourrez être les députés, les députés et les conseillers de demain.

Mon élection à la tête du Parti unioniste démocratique a brisé un plafond de verre et je suis heureux d’avoir inspiré d’autres femmes à entrer en politique et de les avoir incitées à assumer des fonctions électives.

Je comprends les critiques misogynes que les personnalités publiques féminines doivent accepter et, malheureusement, c’est la même chose pour toutes les femmes de la vie publique.

Je veux vous encourager à continuer et à ne pas vous laisser abattre par les foules de lynches en ligne.

Aux centaines de partisans du Parti qui ont été en contact ces derniers jours, je dis un sincère merci pour les opportunités de vous servir et le soutien que vous m’avez apporté. Depuis près de cinq ans et demi, je suis extrêmement honoré d’avoir l’opportunité de diriger le Parti unioniste démocratique.

J’ai cherché à conduire le Parti et l’Irlande du Nord loin de la division et vers une meilleure voie.

Il y a des gens en Irlande du Nord avec une identité britannique, d’autres sont des Irlandais, d’autres sont des Irlandais du Nord, d’autres sont un mélange des trois et certains sont nouveaux et émergents. Nous devons tous apprendre à être généreux les uns envers les autres, à vivre ensemble et à partager ce merveilleux pays.

L’avenir du syndicalisme et de l’Irlande du Nord ne se trouvera pas dans la division, il ne se trouvera que dans le partage de cet endroit que nous avons tous le privilège d’appeler chez nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *