La police allemande démantèle un important réseau d’abus sexuels sur enfants sur darkweb

La police allemande a démantelé « l’une des plateformes en ligne les plus prolifiques d’Europe » pour partager du matériel d’abus sexuels sur des enfants sur le darkweb, ont annoncé lundi les autorités.

La plate-forme appelée « Boystown » comptait 400 000 utilisateurs enregistrés, a déclaré l’agence européenne de répression Europol dans un communiqué. « Plusieurs autres sites de chat sur le dark web … ont également été saisis », a-t-il ajouté.

Les forces de l’ordre des Pays-Bas, de la Suède, de l’Australie, du Canada et des États-Unis ont travaillé avec la police criminelle fédérale allemande pour démanteler le site.

Quatre individus allemands ont été arrêtés au début du mois pour leur implication dans le partage du matériel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *