AccueilActualitésComment les villes européennes s’adaptent-elles au changement climatique ?

Comment les villes européennes s’adaptent-elles au changement climatique ?

Sommaire

Lorsque l’on observe la situation de plus près, il est possible d’affirmer que les villes européennes, dans leur ensemble, sont de bons élèves en ce qui concerne les gestes nécessaires pour faire face au changement climatique.

De la gestion de l’énergie à l’aménagement urbain, en passant par la mobilité durable, de nombreuses solutions sont proposées par les villes, que nous allons maintenant développer.

Gestion de l’énergie

Tous les niveaux de gouvernement à l’intérieur des pays européens s’intéressent désormais à la gestion de l’énergie. Bien que le sujet ne soit pas tout à fait récent, puisque de nombreux programmes d’aides aux citoyens ont été mis en place pour la rénovation énergétique, tels que MaPrimeRénov’ en France, il est devenu une priorité dès le début du conflit armé en Ukraine. En effet, la dépendance au gaz en provenance de Russie, qui affectait une bonne partie des pays européens, à mis en lumière un besoin de réduction de l’utilisation de cette énergie, ainsi que d’élaborer un plan pour mieux équilibrer les sources où l’Europe s’approvisionne en énergie.

Les villes européennes gèrent l’énergie en mettant en place des mesures d’efficacité énergétique, telles que l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments et l’utilisation de sources d’énergie renouvelable pour tout ce qui est du ressort du domaine public.

Elles misent aussi sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre par la promotion de modes de transport durables (public), qui représente un des éléments clés dans la gestion des villes, afin de faire face au réchauffement climatique et de ne pas aggraver la situation.

Enfin, il faut savoir que les villes sont engagées dans des programmes de coopération à l’échelle internationale, tels que la Convention des Maires pour le climat et l’énergie. Cela leur permet de partager les meilleures pratiques et de collaborer sur des projets communs qui aideront à faire face au changement climatique à venir.

Installation de mobilier durable pour les collectivités

Le mobilier pour collectivités doit dorénavant être conçu en tenant compte des changements climatiques. Pour ce faire, il doit préserver les ressources naturelles afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre qui sont une des causes parmi les plus importantes de ces changements. Il faut donc choisir du mobilier durable pour la création d’un environnement urbain plus sain et qui saura mieux résister aux impacts de ce changement climatique.

En effet, il est à prévoir que des intempéries plus importantes et fréquentes viendront s’abattre sur les villes européennes dans le futur. Cela pourrait se traduire par des inondations qui viendraient affecter le mobilier urbain et l’abîmer, s’il n’est pas conçu pour faire face à ces situations. De longues périodes de grande chaleur doivent aussi être envisagées, afin que le mobilier soit traité de manière à bien leur résister, et ce, sur une longue période.

Gestion de l’eau et des déchets

Le lecteur aura certainement compris d’ores et déjà que le point central dans la préparation et le combat face au changement climatique est la réduction des émissions de gaz à effet de serre. C’est donc sur cet élément que les villes européennes travaillent, afin de s’assurer que la manière de gérer les déchets ne crée pas un surplus de ceux-ci.

Pour ce qui est de l’eau, la situation est plus urgente que jamais, alors que l’on assiste dans de nombreux pays européens à un manque important. Au printemps dernier, l’Espagne subissait de plein fouet les effets du changement climatique, alors qu’une pénurie hydrique majeure a éveillé tous les esprits, des citoyens aux gouvernements. Par « chance », de nombreuses intempéries importantes ont eu lieu par la suite, qui ont permis de remettre une quantité minimum d’eau dans les nappes phréatiques et dans les bassins en surface (lacs et rivières). Il en est de même en Italie qui connaît depuis quelques années des épisodes où les lacs sont pratiquement vidés en entier de leur eau. Mais une grande quantité de pluie s’est abattue sur le pays en entier aux mois de mai et juin, ce qui a redonné un peu d’espoir. Il est clair que la gestion de l’eau par les villes européennes est un sujet important dont elles s’occupent activement.

L’IoT

L’Internet of Things (Internet des Objets en français) désigne l’interconnexion entre l’Internet et des objets physiques qui est rendue possible grâce à des capteurs. L’IoT peut aider les villes à faire face au changement climatique en leur permettant une meilleure collecte et gestion de données climatiques, qui sont nécessaires pour comprendre les changements et leur faire face. Pour y arriver, les villes placent des capteurs servant entre autres à surveiller les niveaux d’eau et de pollution.

Les données ainsi collectées servent par la suite à optimiser les opérations dans les secteurs de l’énergie, des transports, de l’agriculture et de l’environnement. Enfin, l’IoT peut aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre et les déchets, ainsi qu’à améliorer l’efficacité énergétique ; des sujets que nous avons abordés précédemment dans cet article.

Michel Labise
Depuis plusieurs années, la roue a facilité le voyage et le transport. Les Nouvelles technologies de l'information ont aussi amélioré la diffusion des informations "News" pour mieux nous alerter et ou nous instruire. Les évolutions technologiques dans les domaines du l'information, la santé ne seraient rien sans l'apport de la technologie.
- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img
error: Content is protected !!