AccueilCultureProgrès significatifs vers l'égalité des sexes dans l'Union européenne

Progrès significatifs vers l’égalité des sexes dans l’Union européenne

Sommaire

Selon l’indice calculé par l’Institut européen pour l’égalité entre les femmes et les hommes (EIGE), l’égalité des sexes a enregistré une légère progression dans l’Union Européenne ces derniers mois, après des années de stagnation.

Le point le plus marquant est que cet indice a atteint 70,2 sur 100 en 2023, dépassant le seuil des 70 points pour la première fois et enregistrant sa plus forte hausse annuelle de 1,6 point.

Comparaison des pays membres de l’UE

Depuis dix ans, l’EIGE, affilié à la Commission européenne, compile une série d’indicateurs concernant les salaires, les horaires de travail, la santé et diverses inégalités entre hommes et femmes afin de comparer les progrès des pays membres. Alors que certains pays affichent des résultats inférieurs à la moyenne européenne, comme le Portugal, l’Italie, Malte et la Grèce, ils ont néanmoins fait des avancées significatives au cours des dernières années. D’un autre côté, la Hongrie, la Roumanie et la Pologne ont plutôt stagné.

Les indicateurs de l’égalité des sexes en UE

  • Temps consacré aux soins et aux tâches domestiques : l’index a augmenté de 9,6 points par rapport à 2022, reflétant moins d’implication des hommes que de diminutions des responsabilités domestiques des femmes grâce à l’aide extérieure, tels que les services de livraison à domicile.
  • Préparation des repas : 63% des femmes européennes disent préparer les repas à la maison tous les jours, contre seulement 36% des hommes européens.
  • Représentation dans les positions de pouvoir : La présence des femmes à la tête des grandes entreprises ou des parlements augmente grâce à diverses lois nationales sur la parité.

Appel aux changements structurels pour atteindre l’égalité

Cependant, le rapport souligne que ces progrès ne reflètent pas nécessairement un changement structurel dans la répartition des tâches entre les sexes. Citant la lauréate du prix Nobel, Claudia Goldin, le rapport indique : “Nous n’aurons jamais d’égalité des sexes tant que nous n’aurons pas également d’équité au sein des couples.” Un exemple est la loi Copé-Zimmermann en France qui, depuis 2011, oblige les grandes entreprises à nommer au moins 40% de femmes à leur conseil d’administration.

Actions nécessaires pour renforcer l’égalité des sexes dans l’UE

  • Promotion de l’éducation et de la formation : encourager davantage de filles et de femmes à poursuivre une carrière dans les domaines où elles sont sous-représentées, comme les sciences, l’informatique et l’ingénierie.
  • Lutte contre les stéréotypes de genre : sensibiliser aux différents rôles et responsabilités assumés par les femmes et les hommes dans la société.
  • Tenir compte des disparités régionales et socio-économiques : adapter les politiques et initiatives en fonction de différentes réalités culturelles, historiques et économiques.
  • Favoriser l’emploi et le développement professionnel des deux sexes : éliminer les obstacles empêchant les femmes et les hommes d’accéder ou de progresser sur le marché du travail.

En dépit de ces avancées significatives vers l’égalité des sexes dans l’Union européenne, il reste encore beaucoup de travail à accomplir pour atteindre une égalité totale entre les sexes. Les pays membres doivent continuer à élaborer et mettre en œuvre des politiques efficaces visant à combattre les inégalités persistantes entre les femmes et les hommes dans tous les domaines de la vie économique, sociale et politique.

Michel Labise
Depuis plusieurs années, la roue a facilité le voyage et le transport. Les Nouvelles technologies de l'information ont aussi amélioré la diffusion des informations "News" pour mieux nous alerter et ou nous instruire. Les évolutions technologiques dans les domaines du l'information, la santé ne seraient rien sans l'apport de la technologie.
- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img
error: Content is protected !!