Covid-19: le nombre de morts en cas de pandémie dépasse les 4000, 57 décès supplémentaires signalés par Nphet

Le nombre de morts dans la pandémie de Covid-19 a dépassé la barre des 4000 après que 57 autres décès ont été signalés par l’équipe nationale d’urgence de santé publique mercredi soir.

Quelque 34 de ces derniers décès sont survenus en février, 21 en janvier, un en décembre et un en novembre.

L’âge médian des personnes décédées était de 82 ans et la tranche d’âge était de 52 à 99 ans.

Cela porte à 4 036 le nombre total de décès de Covid-19 dans la pandémie.

Il a fallu environ six semaines pour que les 1 000 premiers décès de la pandémie se produisent, 7 mois pour le second 1 000 et 10 semaines pour le troisième.

Le Nphet a également signalé 650 nouveaux cas confirmés de la maladie, portant à 211 751 le nombre total de cas dans la République.

Sur les nouveaux cas, 325 concernent des hommes et 323 des femmes. Quelque 65% ont moins de 45 ans.

Un total de 192 des nouveaux cas sont à Dublin, 53 à Galway, 50 à Meath, 46 à Kildare, 46 à Cork et les 263 cas restants sont répartis dans 19 autres comtés.

Le taux d’incidence sur 14 jours est maintenant de 261,7 cas pour 100 000 habitants à l’échelle nationale. Le taux le plus élevé est à Monaghan avec 449,6 cas pour 100 000, suivi d’Offaly avec 375,8 et de Dublin avec 350,9.

Mercredi à 8 heures du matin, 831 patients atteints de Covid-19 étaient hospitalisés, dont 154 en soins intensifs. 49 personnes supplémentaires ont été hospitalisées avec le virus au cours des dernières 24 heures.

Le Dr Ronan Glynn, médecin-chef adjoint du ministère de la Santé, a déclaré que si nous avons fait de grands progrès, «la situation reste précaire».

Il a déclaré que la grande majorité des cas de covid étaient désormais attribuables à la soi-disant variante britannique.

«Près de 90% des cas en Irlande sont la variante B117. La transmissibilité accrue de cette variante est évidente dans le profil actuel de la maladie dans les ménages, avec un contact familial sur trois d’un cas confirmé testant positif pour Covid-19 », a-t-il déclaré.

«Cela souligne la nécessité pour les gens de faire preuve de prudence dans les ménages et dans d’autres contextes. En particulier, les personnes doivent s’isoler immédiatement en cas de symptômes et contacter leur médecin généraliste. »

Au dimanche 14 février, 271 942 doses de vaccin COVID-19 avaient été administrées. Le chiffre comprend 180 192 personnes qui ont reçu leur première dose et 91 750 personnes qui ont reçu leur deuxième dose.

Épidémies

De nouvelles données du HSE montrent que 200 foyers de virus ont été signalés au cours de la semaine se terminant le 13 février. Le nombre total d’épidémies notifiées au cours de la semaine a diminué de neuf par rapport à la semaine précédente.

Le nombre d’éclosions dans les foyers de soins a diminué de moitié, passant de 12 une semaine plus tôt à six, tandis que le nombre dans les établissements résidentiels a diminué de 17 à 13.

Cela porte à 229 le nombre d’épidémies dans les maisons de retraite de la troisième vague, dont 196 restent ouvertes. Un total de 7 003 cas étaient liés à ces flambées. Parmi ceux-ci, 431 ont été hospitalisés, neuf ont été admis aux soins intensifs et 738 sont décédés.

Il y a également eu 12 nouvelles flambées aiguës dans les hôpitaux, contre 15 la semaine précédente.

Cela porte à 174 le nombre d’épidémies dans les hôpitaux aigus de la troisième vague, dont 120 restent ouverts. Un total de 1 907 cas ont été liés à ceux-ci, dont 38 ont été admis aux soins intensifs et 216 sont décédés. Quelque 791 de ces cas seraient des agents de santé.

Les flambées associées aux garderies, aux universités ou aux écoliers et au personnel ont diminué de deux tiers, passant de 15 à cinq. Tous ces éléments étaient associés aux garderies.

Il y a eu 22 éclosions sur le lieu de travail, contre 29 la semaine précédente. Les éclosions restantes comprenaient celles dans la communauté (cinq), les maisons privées (97), la famille élargie (24), la vente au détail (six), d’autres services de santé (trois), une maison publique (un) et les voyages (trois).

On a également signalé 25 nouvelles flambées parmi les populations vulnérables, contre 33 la semaine précédente. Quelque 22 d’entre eux se trouvaient parmi des gens du voyage irlandais – le même nombre que la semaine précédente – alors qu’il y en avait deux dans des centres de fourniture directe et un dans une prison qui était liée à 17 cas.

La revue

Plus tôt, il a été confirmé que six autres personnes atteintes de Covid-19 étaient décédées en Irlande du Nord. Cela porte à 2 105 le nombre total de morts.

297 personnes supplémentaires ont également été testées positives pour le virus en Irlande du Nord.

Mercredi, 434 patients atteints de coronavirus étaient traités dans des hôpitaux du Nord, dont 53 en soins intensifs.

L’exécutif du Nord doit se réunir jeudi pour examiner les restrictions actuelles sur les coronavirus, qui ont commencé le jour de la Saint-Étienne et sont en vigueur jusqu’au 5 mars.

On s’attend à ce qu’ils discutent de la réouverture des écoles et d’autres plans pour sortir du verrouillage, y compris la réouverture du commerce de détail non essentiel et de l’industrie hôtelière.

La ministre de l’Économie, Diane Dodds du DUP, a déclaré mercredi à Good Morning Ulster de la BBC qu’elle souhaitait que les entreprises rouvrent «en toute sécurité et durablement» et en conjonction avec les conseils de santé.

«Nous ne pouvons pas continuer à contourner le manège des verrouillages», a-t-elle déclaré.

L’organisme industriel Hospitality Ulster a déclaré que le plan de sortie du verrouillage doit être discuté bien à l’avance pour donner aux entreprises le temps de se préparer, et les ministres devraient travailler avec eux pour préparer l’industrie.

«Soyons proactifs, mettons en place un plan bien à l’avance et ripostons et accélérons la reprise», a déclaré son directeur général Colin Neill.

«Nous avons déjà traversé l’essoreuse avant les verrouillages précédents et avons développé un niveau d’expérience significatif en ce qui concerne les mesures de sécurité et la compréhension des restrictions et comment les mettre en œuvre», a-t-il déclaré.

Les soignants

Dans le même temps, le programme de vaccination Covid-19 dans le Nord a été étendu pour inclure les soignants âgés de 60 à 64 ans et davantage de personnes souffrant de problèmes médicaux sous-jacents.

Cela comprendra les personnes de plus de 18 ans atteintes de telles conditions qui n’ont pas reçu de lettre leur demandant de se protéger ou de se cocooner, et devrait largement refléter celles qui reçoivent le vaccin contre la grippe hivernale chaque année en raison de leurs conditions médicales, le ministère de la Santé d’Irlande du Nord mentionné.

Les soignants et les personnes souffrant de maladies sous-jacentes mais sans lettre de protection seront invités par les généralistes à se présenter pour la vaccination en fonction de l’approvisionnement.

Cette phase «prendra plusieurs semaines pour s’achever», a déclaré le ministère de la Santé, et a exhorté les gens à être patients.

Les soignants âgés de 60 à 64 ans peuvent également prendre rendez-vous dans l’un des sept centres régionaux du Nord, tout comme toute personne de plus de 70 ans qui n’a pas encore reçu sa première dose de vaccin.

Le ministère a déclaré que les aidants des groupes d’âge inférieurs «peuvent être assurés que nous élargirons l’admissibilité à l’âge dès que possible dans les jours et les semaines à venir.

Plus de 400 000 personnes ont jusqu’à présent reçu leur première dose de vaccin Covid-19 dans le Nord. Cela comprend 94% des plus de 80 ans, 88% des 75-79 ans, 75% des 70-75 ans et 62% des 65-69 ans.

  • Spidtec Tente Pliante 2x3 PRO40 Pack COVID19
    -75 € sur la gamme PRO40 !Tente Pliante 2x3 PRO40 Pack COVID19
  • Spidtec Tente Pliante 3x3 PRO40 Pack COVID19
    -75 € sur la gamme PRO40 !Tente Pliante 3x3 PRO40 Pack COVID19
  • Spidtec Tente Pliante 4x8 PRO40 Pack COVID19
    -75 € sur la gamme PRO40 !Tente Pliante 4x8 PRO40 Pack COVID19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *