Les départements gouvernementaux se disputent le «  manque de réponses  » sur la quarantaine

Un certain nombre de départements gouvernementaux ont soulevé de nouvelles préoccupations concernant les projets d’étendre le régime de quarantaine obligatoire des hôtels à un certain nombre de pays européens, a-t-il émergé.

Un nouveau différend est apparu à la suite d’une réunion mardi de sept départements gouvernementaux qui visait à trouver un accord sur la manière de gérer les passagers en provenance de pays tels que la France, l’Allemagne et l’Italie.

Il est entendu qu’au moins quatre ministères se sont dits préoccupés par ce qui a été décrit par les sources comme un manque de plan clair sur la façon d’augmenter la capacité au sein du système.

La réunion de hauts fonctionnaires comprenait le Département du Taoiseach ainsi que les départements de la santé, des transports, des affaires étrangères, de la défense, de la justice et des entreprises.

Il est entendu que les quatre derniers ministères ont tous exprimé des inquiétudes au sujet de ce qu’une source a dit être un «manque de réponses aux questions fondamentales et fondamentales» sur la façon d’élargir le système.

Bien qu’il n’y ait pas eu de ministres à la réunion, le fossé croissant entre le ministère de la Santé et d’autres départements clés est considéré comme politiquement significatif.

Il est entendu que les principaux problèmes qui se sont posés mardi concernent des questions pratiques sur la capacité disponible pour une augmentation attendue du nombre de passagers si le régime est étendu aux pays européens concernés.

Des questions ont également été soulevées concernant la nécessité de renforcer le formulaire de localisation des passagers. Il est entendu qu’il y a une certaine résistance au sein du gouvernement à la suggestion évoquée de contrôles renforcés pour les personnes en quarantaine à domicile au lieu de la quarantaine hôtelière obligatoire pour les autres pays.

Il existe également une forte résistance à l’imposition d’un plafond aux arrivées.

Le ministre de la Santé Stephen Donnelly a minimisé les divisions signalées au sein du gouvernement sur la question de l’extension de la quarantaine obligatoire.

«Je sais qu’il y a une représentation que le Cabinet est en quelque sorte en désaccord sur ce point, mais nous ne le sommes vraiment pas», a-t-il déclaré mardi à Prime Time de RTÉ. «Simon Coveney et moi voulons la meilleure réponse pour l’Irlande.»

Répondant à la réunion interdépartementale sur le sujet, il a déclaré qu’il n’était pas seul en ce qui concerne l’expansion des pays touchés.

«Les conseils que nous avons qui me préoccupent particulièrement, et en fait pour Simon Coveney et en fait pour tout le monde, sont la variante des pays concernés», a-t-il déclaré, nommant l’Autriche, la France, l’Allemagne et l’Italie.

Cependant, en ce qui concerne la capacité hôtelière, il a déclaré que 20000 citoyens irlandais vivant dans certains de ces pays ne rentreraient pas chez eux en même temps et que l’idée d’une mise en quarantaine à court terme dans les hôtels était de dissuader les gens de voyager ici.

«Nous aurons suffisamment de chambres d’hôtel pour tous les pays que nous déciderons d’ajouter», a-t-il déclaré.

Extension du système

Les pourparlers sur l’extension du système devraient se poursuivre dans les prochains jours entre les responsables et au niveau politique, et des sources ont déclaré que toutes les parties faisaient pression pour trouver un accord avant une réunion du Cabinet la semaine prochaine.

La semaine dernière, le ministre de la Santé Stephen Donnelly a tenté d’inclure les États-Unis, la France, l’Italie et d’autres pays de l’UE sur la liste de quarantaine, mais s’est heurté à l’opposition d’autres ministres du gouvernement.

Le ministre des Affaires étrangères Simon Coveney et le tánaiste Leo Varadkar ont déclaré la semaine dernière qu’il y avait des problèmes pratiques, logistiques et potentiellement juridiques autour de ces plans.

Le procureur général Paul Gallagher a également écrit à M. Donnelly pour signaler les problèmes liés aux propositions.

Le ministère de la Santé a annoncé la semaine dernière l’extension de la quarantaine hôtelière obligatoire à 26 pays et États au lieu des 43 qui avaient été recommandés par le groupe consultatif sur les voyages.

La liste étendue des pays à haut risque est entrée en vigueur hier. Les personnes arrivant des autres pays, dont Israël, le Nigéria et la Serbie, doivent désormais réserver une place dans le système de quarantaine des hôtels de l’État.

À ce jour, 351 chambres ont été réservées par des personnes devant être mises en quarantaine dans le système hôtelier. Quelque 96 voyageurs, individuels ou familles, ont séjourné dans des chambres d’hôtel en quarantaine au cours de la dernière semaine de mars, lorsque les exigences sont entrées en vigueur. Il y avait 236 chambres réservées pour avril et 19 chambres réservées jusqu’à présent jusqu’en mai, selon le ministère de la Santé.

  • SE Electronics Z 5600A Mk II
    SE Electronics Z 5600A Mk II, Microphone à lampe large membrane, Diaphragme 1,07"" plaqué or, Filtre coupe bas, Réponse en fréquence: 20 Hz - 20 kHz, Pad atténuateur -10 dB commutable, 9 directivités sélectionnables sur le boitier, Sensibilité: - 37 mV / Pa ±1 dB (0 dB= 1 V/Pa @ 1 kHz), Impédance: 200 Ohm,
  • SE Electronics Z 5600A MK II Bundle
    SE Electronics Z 5600A MK II [email protected]+*Offre Bundle comprenant*, SE Electronics Z 5600A Mk II, Microphone à lampe large membrane, Diaphragme 1,07"" plaqué or, Filtre coupe bas, Réponse en fréquence: 20 Hz - 20 kHz, Pad atténuateur -10 dB commutable, 9 directivités sélectionnables sur le boitier, Sensibilité: -
  • DPA 4018V-B-SE2
    DPA 4018V-B-SE2, Capsule à condensateur pour micro voix, Son naturel et grande plage dynamique avant écrêtage, Capsule amovible pour une utilisation sur micro à main sans fil Sennheiser série EW: 2000/9000, Adaptateur optionnels pour micro filaire disponible, Directivité: supercardioïde, Réponse en fréquence:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *