AccueilActualitésHausse du mercure ou fortes chaleurs : bons gestes à appliquer suivant...

Hausse du mercure ou fortes chaleurs : bons gestes à appliquer suivant l’intensité de la chaleur

Les fortes chaleurs

Avec l’été viennent la hausse du mercure et les vagues de chaleur. Selon le Dr Daniel Gloaguen, médecin généraliste «  A partir de 21 °C, l’organisme met en route des mécanismes d’échange de chaleur  ». Et quand l’organisme ne parvient pas à gérer la température du corps, des malaises liés à l’intolérance de la chaleur peuvent survenir. Le plus grand risque est le coup de chaleur qui peut être fatal. Alors que faire en période de fortes chaleurs ? Que faire en cas de malaises? Et comment se prémunir des effets de chaleurs pendant les heures de travail ?

Que faire en période de fortes chaleurs

Lorsque la température commence à monter, il est important de s’informer sur le niveau de canicule. Le but étant de définir les bons gestes à appliquer suivant l’intensité de la chaleur.

Les niveaux de vigilances météorologiques

Un bulletin analyse quotidiennement la situation météorologique de chaque département pour permettre à tout un chacun de se préparer à une forte hausse des températures. Il existe notamment trois niveaux de vigilance.
  • Le niveau de vigilance jaune qui recouvre les cas de pic de chaleurs (chaleur intense de courte durée : un ou deux jours) et de chaleurs persistantes où la température est élevée, mais reste en dessous des seuils d’alertes.
  • Le niveau de vigilance orange en cas de canicule. Dans ce cas, la période de forte chaleur dure assez longtemps, en moyenne trois jours, et persiste nuit et jour. De plus, la température dépasse le seuil départemental.
  • Le niveau de vigilance rouge correspond à une canicule extrême. Il s’agit d’une période de chaleur intense exceptionnelle par sa durée, son intensité et la taille des zones touchées. Ce niveau de chaleur affecte significativement la santé de toute la population. Il peut également porter atteinte à la continuité des activités du quotidien.
Autres actualités :

Les gestes à appliquer en cas de fortes chaleurs

Face à la canicule, pour se prémunir des pathologies liées à l’intolérance de la chaleur, il convient d’adopter certains réflexes.
  • S’hydrater correctement : il est conseillé de boire de l’eau à intervalle régulier. Il convient également de privilégier les boissons fraîches, non glacées et d’éviter les boissons sucrées et alcoolisées qui peuvent déshydrater rapidement le corps. Par ailleurs, il est recommandé de prendre plusieurs douches fraîches ou du moins de se mouiller le corps au long de la journée.
  • Laisser le corps respirer : des vêtements amples et clairs en tissu naturel sont à privilégier pour faciliter la sudation et permettre l’évaporation de la sueur.
  • Limiter les activités physiques intenses et rester au frais, dans un endroit ventilé.
  • S’alimenter correctement : il faut manger léger et privilégier les fruits et légumes pour renforcer l’organisme.
  • Les personnes vulnérables ou à risques doivent rester prudentes face à la montée des températures. Il leur est conseillé de rester en contact avec leurs proches et voisins et de ne pas s’isoler.

Que faire en cas de malaise ?

Le plus important est de repérer les signes de souffrances pour pouvoir réagir à temps et limiter les effets de la chaleur.

Les signaux d’alerte

Voici les symptômes qui apparaissent avant le coup de chaleur :
  • Des bouffées de sueurs en buvant un verre d’eau qui démontre une déshydratation ;
  • Anurie pendant environ 5 heures, également un signe de déshydratation ;
  • Grande faiblesse et vertiges ;
  • Tenues de propos incohérents, perte d’équilibre ou de connaissance.

Les gestes à adopter

Il est important d’avoir les bons gestes face à une intolérance à la chaleur. D’abord, face à des signes de déshydratation, le premier réflexe est de boire de l’eau instantanément. Il convient d’augmenter son apport en liquide et de bien se nourrir. Face à une personne présentant un malaise, la première chose à faire est d’appeler les secours (15 ou 18). Par la suite, il faut déplacer la personne vers un endroit frais et desserrer ses vêtements pour faciliter sa respiration. Ventiler et mouiller la personne avec de l’eau fraîche pour l’hydrater. Toutefois, il faut éviter de faire boire la personne pour éviter les risques de fausses routes.

Travailler en période de fortes chaleurs

Bien que l’été corresponde aux vacances, tous les travailleurs ne bénéficient pas d’un arrêt de travail à cette époque de l’année. Il est alors important d’avoir les bons gestes au travail pour préserver sa santé. Il est également nécessaire de connaître ses droits en tant qu’employé travaillant en ces périodes.

Les mesures de protection des travailleurs en période de fortes chaleurs

En cas de canicule, l’employeur est tenu de fournir à ses salariés de l’eau potable fraîche. Pour les employeurs dans le BTP, la loi prévoit une quantité de trois (03) litres d’eau par jour par travailleur afin d’éviter la déshydratation. Les travailleurs œuvrant dans des endroits clos ont droit à un renouvellement systématique de l’air pour éviter les hausses de températures, les odeurs désagréables et les condensations. Et pour ceux travaillant dans des locaux à pollution non spécifique, l’employeur doit prévoir une aération à ventilation mécanique ou naturelle permanente. Les salariés travaillant en extérieur doivent bénéficier de mesures les protégeant des conditions atmosphériques. Bref en règle  générale, l’employeur doit prévoir toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la protection de ses employés face à la hausse des températures.

Les bons gestes à adopter au travail

Outre les mesures à appliquer en cas de période de fortes chaleurs, le travailleur doit en prime :
  • Adapter son rythme de travail à sa tolérance à la chaleur ;
  • Eviter les efforts physiques intenses ou du moins les différer à des heures où le temps est plus frais ;
  • Alléger la charge de travail et prendre régulièrement des pauses ;
  • Veiller à l’état de santé de ses collègues et donner un signal au moindre signe de malaise.
Pour conclure, avec les effets du réchauffement de la planète, la canicule se fait sentir de plus en plus fort chaque année. Il est dès lors très important d’appliquer les bons gestes pour éviter le coup de chaleur. Mais c’est également le bon moment pour profiter des joies de l’été, notamment les glaces. Il est actuellement possible de faire des glaces maisons grâce aux sorbetières disponible sur le marché.
Michel Labise
Depuis plusieurs années, la roue a facilité le voyage et le transport. Les Nouvelles technologies de l'information ont aussi amélioré la diffusion des informations "News" pour mieux nous alerter et ou nous instruire. Les évolutions technologiques dans les domaines du l'information, la santé ne seraient rien sans l'apport de la technologie.
- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img
error: Content is protected !!