Avions supersoniques : le constructeur Boom Technology voit son carnet de commandes rempli

AccueilScienceAvions supersoniques : le constructeur Boom Technology voit son carnet de commandes rempli

Avions supersoniques : le constructeur Boom Technology voit son carnet de commandes rempli

Le successeur de notre Concorde National, est peut-être en cours de construction, les vols supersoniques qui ont subi un sérieux coup d’arrêt en 2003, suite à l’accident du Concorde, semblent sur la bonne voie.

Avions supersoniques : le constructeur Boom Technology voit son carnet de commandes rempli.  En juillet, le constructeur a révélé au grand public la conception finale de son jet supersonique Overture, dont la production devrait être déployée en 2025 et transporter ses premiers passagers en 2029.

À peine un mois après cette annonce, American Airlines dévoile un accord fait avec le constructeur sur l’achat de 20 avions Overture, avec une option pour 40 avions supplémentaires si tout se passe bien. Il s’agit d’une signature annonçant véritablement le retour des vols passagers supersoniques près de 20 ans après le déclassement du Concorde.

Avions supersoniques 2022
Avions supersoniques 2022

L’entreprise américaine de construction aéronautique entend développer le secteur de l’aéronautique avec des avions supersoniques pouvant transporter des passagers à deux fois la vitesse de l’avion commercial le plus rapide du monde, pour un tarif estimé à 5 000 $ à 10 000 $ aller-retour pour un trajet classe affaires entre New York et Londres.

Avions supersoniques : le constructeur Boom Technology voit son carnet de commandes rempli seulement après quelques semaines de la présentation officielle de son avion. Découvrez dans cet article, on vous parle de tout ce qu’il y a à savoir sur les avions supersoniques Overture proposés par le constructeur Boom.

Déjà 130 commandes d’avions supersoniques reçues pour Boom Technology

Fondée en 2014 aux Etats-Unis à Denver par Blake Scholl, Josh Krall et Joe Wilding, Boom Technology est une entreprise américaine de construction aéronautique qui s’est fixée comme objectif de développer, produire et commercialiser des avions supersoniques avec un design très original.

Avec son produit Overture, qui est le perfectionnement du modèle Boom XB-1, Boom Technology compte révolutionner le transport aérien et réussir là où le Concorde a échoué. Optimisé pour la vitesse, la sécurité et la durabilité, Overture desservira à partir de 2029 à la fois les marchés civils et gouvernementaux.

L’avion supersonique a pour avantage de voler à deux fois la vitesse des avions de ligne, déclare le constructeur et fonctionnerait aussi avec du carburant d’aviation 100 % durable (SAF), un type de carburant fabriqué à partir de matières organiques comme les huiles végétales, de cuisson, de graisses animales, de sucres et d’amidons, d’algues ou encore de lignocellulose.

D’après les déclarations de Blake Scholl, directeur et fondateur de l’entreprise, un avion Overture coûterait 200 millions de dollars. En ce moment, 130 appareils auraient déjà trouvé preneurs (options d’achat supplémentaire inclues). Parmi celles qui ont déjà passé commande, les compagnies aériennes connues sont United Airlines, Japan Airlines et tout récemment American Airlines.

Après que les compagnies aériennes aient connu des pertes financières importantes causées par les restrictions de voyage Covid-19, personne ne s’attendait à ce que les avions supersoniques de Boom connaissent autant de succès.

American Airlines qui vient de passer commande de 20 avions Overture

Nombreuses sont les compagnies aériennes à montrer leur intérêt sur les avions supersoniques du constructeur Boom. C’est le cas notamment American Airlines, déjà évoqué plus haut ! Le 16 août dernier, cette compagnie, qui n’est autre que la plus grande compagnie aérienne du monde, a fait un dépôt non remboursable d’un montant non divulgué sur 20 avions Overture.

L’’Overture est conçu pour voler à des vitesses allant jusqu’à Mach 1,7, soit environ 1 227 mph (1 975 km/h), Mach 1 représentant la vitesse du son. Selon les dires de Boom, ses avions devraient avoir une autonomie 7 870 kilomètres et pourraient transporter de 65 à 80 passagers de Paris à Montréal en seulement 3 heures et 45 minutes.

Selon l’accord signé entre American Airlines et le constructeur Boom Technology, ce dernier doit faire en sorte que l’Overture répond à toutes les normes de sécurité, d’exploitation et de performance imposées par l’industrie avant que tout avion puisse être livré. Le contrat accorde aussi à la compagnie aérienne américaine la possibilité d’acheter 40 appareils supplémentaires à l’avenir si elle est satisfaite des 20 avions déjà payés.

Pourquoi les compagnies aériennes se tournent vers les avions supersoniques ?

Aujourd’hui, les compagnies aériennes du monde sont conscientes que le vol supersonique est l’avenir de l’aéronautique et que pour ne pas perdre cette course ou tout simplement avoir une petite longueur d’avance sur les concurrents, c’est maintenant qu’il faut passer commande. Voilà pourquoi, certaines compagnies qui ont les moyens se bousculent aujourd’hui pour passer commande d’avions Overture, des avions supersoniques suffisamment rapides pour réduire de moitié le temps des vols long-courrier.

L’autre atout des avions Overture est ses valeurs écologiques. Déjà évoqué plus haut, elles fonctionneront aussi avec du carburant d’aviation 100 % durable, ce qui fait qu’elles sont intéressantes pour les compagnies aériennes, eux qui ne cessent aujourd’hui de subir des pressions pour étendre leurs activités tout en maintenant les émissions de carbone au minimum.

Mais pourquoi les compagnies aériennes se sentent-elles obligées d’étendre leurs activités ? Il s’agit d’une des nombreuses conséquences de la pandémie mondiale de Coronavirus. En effet, après avoir subi des pertes colossales causées par cette dernière, les compagnies du monde subissent aujourd’hui des pressions de la part de leurs actionnaires pour trouver des sources de revenus plus rentables. Et il se trouve que proposer des vols supersoniques en fait partie, même s’il leur faut encore patienter jusqu’en 2029.

Les États-Unis, sans doute les prochains leaders des avions supersoniques

Conçu par Sud-Aviation (entreprises française) et British Aircraft Corporation (un ancien constructeur aéronautique britannique), le Concorde a été le premier avion de ligne supersonique. Même s’il a pu atteindre une vitesse de croisière impressionnante de Mach 2,02 soit environ 2 145 km/h à une altitude variant de 16 000 à 18 000 mètres, le Concorde fut malheureusement un échec commercial, faute de l’avoir jamais été rentable.

Après cet échec du Concorde qui leur ont coûté très cher, les compagnies aériennes européennes semblent définitivement tiré un trait sur les avions supersoniques, alors que les compagnies aériennes américains et constructeurs, eux, n’ont jamais cessé de s’y intéresser.

Ainsi, près de vingt-ans après le dernier vol du Concord, les avions supersoniques reviennent finalement au-devant de la scène, mais cette fois sous le drapeau américain. Le constructeur Boom Technology qui les fabrique est une entreprise américaine. Et pour le moment, la compagnie aérienne qui a passé la plus grosse commande est elle aussi américaine.

Enfin, notez qu’United Airlines, l’une des trois compagnies aériennes qui ont déjà passé commande de quelques avions supersoniques chez Boom Technology est elle aussi américaine.

Overture, moins rapide que le Concorde, mais deux fois plus rapide qu’un Boeing

Overture est doté d’un fuselage conique avec un diamètre plus grand à l’avant qu’à l’arrière. Selon le constructeur, cette conception aide à minimiser la traînée subie par l’avion tout en optimisant le rendement énergétique. En tout, l’avion possède 4 moteurs à réaction très puissants montés sous les ailes, lui permettant d’atteindre des vitesses maximales supérieures à Mach 1,7 en survolant l’eau et à Mach 1 en survolant la terre.

Ainsi, Overture est donc bien moins rapide que le Concorde, celui-ci pouvant atteindre des vitesses allant jusqu’à Mach 2,02. Cela dit, Overture est deux fois plus rapides qu’un Boeing. Par ailleurs, il est aussi important de souligner que les agences gouvernementales de régulation et de contrôle de l’aviation interdisent les vitesses de vol supérieures à Mach 1. Il s’agit en effet de la limite de vitesse à ne pas franchir.

Au-delà de Mach 1, qui est la vitesse du son, un avion crée une onde de pression et de choc responsable du fameux phénomène de bang supersonique. Si ce dernier n’est pas vraiment dangereux pour les passagers, il reste quand même assez problématique pour le matériel sur le long terme.

Pourquoi le Concorde n’a pas marché ?

Le Concorde était autrefois le nec plus ultra de l’aviation de luxe et détient toujours le record de la traversée la plus rapide de l’Atlantique par un avion commercial. Seulement, l’avion de ligne était aussi confronté à quelques problèmes majeurs qui forceront les compagnies British Airways et Air France a arrêter définitivement son exploitation en 2003.

L’avion de ligne supersonique a dû fermer ses portes pour les raisons suivantes : des années de coûts de carburant insoutenables, des plaintes répétées de personnes vivant à proximité des aéroports concernant le bruit généré, faible nombre de passagers, hausse des coûts de maintenance, baisse du nombre des personnes choisissant de prendre l’avion après les attentats du 11 septembre 2001.

En clair et même si tout le monde ne l’écrit pas, le Concorde était en avance sur son temps, et présentait le défaut majeur de n’être pas Amércain.

En juillet 2000, le crash d’un Concorde d’Air France a tué 109 personnes à bord. Après cet accident, le nombre de personnes choisissant de prendre l’avion a fortement baissé, et ce sont toutes les compagnies aériennes mondiales qui en ont subi les conséquences.

Qu’est ce que l’avion concorde

Le Concorde était un avion de ligne supersonique exploité par British Airways et Air France. Il pouvait atteindre une vitesse maximale supérieure à deux fois la vitesse du son (Mach 2,04) et pouvait accueillir de 92 à 128 passagers. Le Concorde, qui a volé pour la première fois en 1969, est entré en service en 1976 et a continué à voler pendant 27 ans. L’avion a été retiré du service commercial en 2003 en raison d’une combinaison de coûts d’entretien élevés, du déclin du nombre de passagers et de la fin des services supersoniques d’Air France et de British Airways.

Le Concorde a été développé et fabriqué conjointement par Aérospatiale et la British Aircraft Corporation (BAC) dans le cadre d’un traité franco-britannique. Vingt appareils ont été construits, dont six prototypes et des avions de développement. Air France et British Airways ont été les seules compagnies aériennes à acheter et à exploiter le Concorde.

L’avion avait une vitesse maximale de Mach 2,04 (2 180 km/h à l’altitude de croisière) et pouvait voyager à des vitesses supersoniques pendant plus de quatre heures. Il pouvait accueillir jusqu’à 128 passagers et avait une autonomie de 7 750 km.

Le Concorde était l’un des avions les plus économes en carburant jamais construits, grâce à son design épuré et à son aérodynamisme avancé. Il pouvait relier New York à Londres en un peu plus de trois heures, soit environ la moitié du temps d’un avion de ligne classique.

Cependant, le Concorde était également l’un des avions commerciaux les plus bruyants jamais construits, en raison du bang sonique créé par son vol supersonique. C’était également l’un des avions les plus chers à exploiter, avec des coûts d’entretien et de carburant élevés.

Le Concorde a effectué son premier vol le 2 mars 1969 et est entré en service commercial le 21 janvier 1976. Le dernier vol du Concorde a eu lieu le 24 octobre 2003.

 

Qu’est ce qu’un Avion supersonique

Les avions supersoniques sont ceux qui peuvent voler à des vitesses supérieures à la vitesse du son. Le Concorde a été le premier et le seul avion de ligne supersonique à entrer en service. Il a volé de 1969 à 2003.

Quels sont les avantages du vol supersonique ?

Le principal avantage du vol supersonique est qu’il permet de réduire la durée des voyages. Par exemple, un vol entre New York et Londres à bord d’un Concord prend un peu plus de trois heures, alors qu’un vol subsonique prend environ sept heures. Le vol supersonique est donc très intéressant pour les voyageurs d’affaires qui doivent se rendre de A à B le plus rapidement possible.

Quels sont les inconvénients du vol supersonique ?

Si le vol supersonique présente de nombreux avantages mais il y a aussi des inconvénients. L’un des principaux inconvénients est le coût élevé de l’exploitation d’un avion supersonique. Le Concorde était notoirement cher à entretenir et à exploiter, ce qui le rendait non viable en tant qu’avion de ligne.

Un autre inconvénient du vol supersonique est le bruit que ces avions génèrent. Le bang sonique créé par un Concorde volant à des vitesses supersoniques peut être entendu au sol, ce qui a donné lieu à de nombreuses plaintes de la part des personnes vivant près des aéroports où l’avion était exploité.

Quel est l’avenir des vols supersoniques ?

L’avenir des vols supersoniques est incertain. Aucun avion supersonique de transport de passagers n’est actuellement en service et il n’est pas certain qu’il le soit à l’avenir. Cependant, il existe un certain nombre d’entreprises travaillent à la mise au point d’avions supersoniques. Il est donc possible que nous assistions à des voyages aériens supersoniques à l’avenir.

Auteur Antonio Rodriguez, Editeur et Directeur de Clever Technologies

Michel Labise
Depuis plusieurs années, la roue a facilité le voyage et le transport. Les Nouvelles technologies de l'information ont aussi amélioré la diffusion des informations "News" pour mieux nous alerter et ou nous instruire. Les évolutions technologiques dans les domaines du l'information, la santé ne seraient rien sans l'apport de la technologie.
- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Content is protected !!